Deir ez-Zor: plus de 50 combattants anti-Assad rendent les armes et rejoignent les troupes syriennes

Deir ez-Zor: plus de 50 combattants anti-Assad rendent les armes et rejoignent les troupes syriennes Source: Sputnik
Un tank dans la ville de Deir ez-Zor, le 12 septembre (image d'illustration)

L'armée russe a annoncé qu'une cinquantaine de combattants syriens anti-gouvernementaux, dont six commandants, s'étaient rendus à l'armée syrienne, dans la région de Deir ez-Zor où Damas poursuit sa campagne de reconquête contre l'Etat islamique.

Selon un communiqué de l'armée russe du 16 septembre, 54 combattants de l'opposition armée au président syrien Bachar el-Assad se sont rendus à l'armée syrienne dans la région de Deir ez-Zor et ont rejoint ses rangs. Parmi eux, selon la même source : six commandants.

Le groupe auquel ces combattants étaient affiliés n'a pas été spécifié.

Les combats font rage dans la région de Deir ez-Zor, encore partiellement occupée par le groupe terroriste Daesh. Le 5 septembre, le siège de la ville de Deir ez-Zor, entrepris par l'Etat islamique en 2014, avait finalement été brisé par l'armée syrienne. 

Le gouvernement syrien et l'armée russe ont précisé que les combats ne cesseraient qu'après la disparition totale des combattants djihadistes du pays.

En plus de son appui aux opérations de reconquête de l'armée syrienne, la Russie a annoncé à de nombreuses reprises son intention de restaurer les infrastructures du pays et d'œuvrer pour la réconciliation nationale alors que le début de la guerre civile remonte à 2011. Des négociations fructueuses ont par ailleurs été menées auprès de certains groupes rebelles dans les «zones de désescalade», définies par des accords adoptés par la Russie, l'Iran et la Turquie le 4 mai à Astana (Kazakhstan). 

Lire aussi : Un drone filme la ville de Deir ez-Zor libérée de Daesh (EXCLUSIF)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.