Plus de 11 000 passeports syriens vierges seraient aux mains de Daesh

Plus de 11 000 passeports syriens vierges seraient aux mains de Daesh© Jamal Saidi Source: Reuters
Une Syrienne montre ses papiers pour obtenir le statut de réfugiée auprès de l'ONU

Plus de 11 100 passeports syriens qui ne portent pas encore de noms seraient entre les mains de Daesh, selon un article de l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag. 7 000 autres documents d'identité vierges se seraient volatilisés.

Les autorités allemandes ont déclaré à l'hebdomadaire Bild am Sonntag, paru le 10 septembre, que Daesh détenait plus de 11 100 passeports syriens vierges.

Les enquêteurs disent avoir en leur possession les numéros de série de ces documents volés par l'Etat islamique qui n'ont pas encore été attribués.

Citant des documents confidentiels du ministère de l'Intérieur allemand, l'hebdomadaire précise : «Selon des informations de l'Office de police criminelle, il y a actuellement 11 100 passeports syriens vierges aux mains de l'Etat islamique.»

L'article ajoute plus loin qu'en tout, il y aurait 18 000 passeports syriens similaires dans la nature, partagés entre les groupes terroristes en Syrie.

Les assaillants du Bataclan avaient des faux

Un porte-parole de la police a expliqué au Bild am Sonntag que dans le contexte de la crise migratoire, il avait déjà été démontré que les organisations terroristes utilisaient toutes les opportunités à leur portée pour faire entrer des candidats aux attentats sur le sol européen.

Une référence indirecte aux assaillants de l'attentat du Bataclan en novembre 2015 qui étaient munis de faux passeports syriens.

Un million de réfugiés pour l'Allemagne en 2016

Par ailleurs, selon l'article de l'hebdomadaire, plus de 8 000 faux passeports ont été repérés par les services d'immigration allemands rien qu'en 2016. L'année précédente, l'Allemagne avait accueilli plus d'un million de demandeurs d'asile.

D'après les données publiées par le secrétariat à l'immigration Outre-Rhin, au cours de l'année 2016, le pays a reçu plus de 740 000 demandes, dont 268 000 émanaient de citoyens syriens, 127 000 d'Afghans et 97 000 d'Irakiens.

Lire aussi : Merkel : «Nous devons avertir les réfugiés pour qu’ils ne tombent pas dans les mains des passeurs»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»