Pour son plus vaste exercice militaire en 20 ans, Israël simulera une intervention au Liban

Pour son plus vaste exercice militaire en 20 ans, Israël simulera une intervention au Liban© Amir Cohen Source: Reuters
Des soldats israéliens (Image d'illustration).

Tsahal prépare d'importants exercices de simulation militaire, avec pour scénarios des infiltrations «terroristes» depuis le nord et un assaut contre le Liban. Le but : tester les aptitudes de ses soldats et envoyer un message fort au Hezbollah.

En 20 ans, c'est la première fois qu'un exercice militaire d'une telle ampleur est mis sur pied. D'après le quotidien Haaretz, l'armée israélienne lancera le 5 septembre une vaste manœuvre militaire simulant une réaction à des attaques visant l'Etat juif, mais aussi leur capacité à réaliser une intervention au Liban voisin. 

L'exercice, qui durera dix jours, mobilisera une dizaine d'unités issues de tous les corps de Tsahal, et sera sous commandement des Forces de défense chargées de la protection des frontières septentrionales du pays. 

Plusieurs scénarios ont été imaginés dans le cadre de l'organisation de cet exercice, d'après le quotidien. L'un d'eux inclut le débarquement depuis la mer de «terroristes» dans le village de Shavei Tzion, situé à 15 kilomètres de la frontière libanaise, pendant que des membres du Hezbollah mèneraient une attaque sur le site archéologique de Gesher Benot Yaakov, sur le plateau du Golan (annexé en 1981). L'armée israélienne simulerait également une prise d'assaut du Liban et une évacuation des villes israéliennes à sa frontière, afin de parer à l'éventualité de frappes de missiles. 

Vaincre le Hezbollah

L'un des objectifs de ces simulations militaires est de tester les capacités des Forces israéliennes déployées dans le nord, à la frontière syro-libanaise, ainsi que celles des nombreux bataillons qui seraient déployés en cas d'extrême urgence. 

Elle a en outre pour but d'envoyer un signal fort au Hezbollah, le mouvement chiite libanais armé, bête noire d'Israël. 

Durant cette simulation, les soldats auront pour mission de vaincre le Hezbollah, selon un haut responsable de l'armée israélienne. Cet exercice militaire serait d'ailleurs surveillé de très près par le mouvement chiite, en état d'alerte depuis l'annonce de sa préparation, d'après les informations de ce même haut responsable, cité par Haaretz

Depuis le début de la guerre en Syrie, Israël a effectué une série de frappes contre des cibles syriennes ou du Hezbollah. Allié de Damas, le mouvement chiite libanais est engagé dans les combats contre les djihadistes de l'Etat islamique et de Fatah al-Cham ainsi que les forces rebelles en Syrie, aux côtés des forces militaires gouvernementales. 

Lire aussi : 19 Israéliens ayant rejoint les rangs de Daesh vont être déchus de leur nationalité

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.