Un maire israélien fait irruption dans une mosquée pour baisser le volume des haut-parleurs

Un maire israélien fait irruption dans une mosquée pour baisser le volume des haut-parleurs Source: AFP
Minaret de la mosquée d'al-Aqsa à Jérusalem

Le maire de la ville israélienne de Lod est intervenu pour faire cesser l'appel à la prière, diffusé selon lui trop fort, par une mosquée de la ville à 5h30 du matin. Après l'intervention de la police, l'imam a été convoqué pour s'expliquer.

Le maire de la ville israélienne de Lod, dans la partie centrale du pays, a pénétré dans une mosquée le 1er septembre afin d'obtenir de l'imam qu'il coupe les haut-parleurs par lesquels est diffusé l'appel à la prière, rapporte le quotidien israélien Haaretz.

Selon un rapport de police, l'imam de la mosquée de Dahamshe, dans la vieille ville de Lod, diffusait son sermon par les haut-parleurs du bâtiment aux alentours de 5h30 du matin, au lever du soleil. Yair Revivo, le maire de la ville, a alors appelé la police, précisant qu'il se trouvait devant le bâtiment et s'apprêtait à entrer en compagnie de son adjoint et du chef de la sécurité de la ville.

L'intervention des officiels dans le lieu de culte a rapidement viré à l'empoignade avec les fidèles, jusqu'à ce que la police sépare les deux camps et baisse le volume des haut-parleurs. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre la scène après l'arrivée des forces de l'ordre, dans un climat visiblement tendu.

L'imam sera convoqué par la police pour violation présumée de la loi de limitation sonore dans l'espace public. Le maire de Lod accuse le religieux d'avoir délibérément augmenté le volume des hauts-parleurs à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Kebir, célébrée par les musulmans depuis le 31 août.

Lire aussi : Esplanade des Mosquées : l'accès à la prière du vendredi interdit aux hommes de moins de 50 ans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.