Russie : arrestation de deux membres de Daesh prévoyant un attentat à Moscou le 1er septembre

Russie : arrestation de deux membres de Daesh prévoyant un attentat à Moscou le 1er septembre© Andrey Stenin Source: Sputnik
Arrestation de deux terroristes qui planifiaient des attaques dans la région de Moscou

Les services fédéraux de sécurité russes (FSB) ont interpellé deux membres de l'Etat islamique qui prévoyaient des attaques dans la région de Moscou le 1er septembre.

Les services fédéraux russes de sécurité (FSB) annoncent avoir procédé à l'arrestation de deux membres de l'Etat islamique qui projetaient des attentats dans la région de Moscou.

Le FSB a déclaré avoir «détecté et mis fin aux activités criminelles de deux immigrés d'Asie centrale qui projetaient des attaques terroristes dans des zones fortement fréquentées en cette journée du 1er septembre».

Cette date, appelée «Journée du savoir», est célébrée en Russie pour marquer le début de l'année scolaire.  

Cette année, l'une des fêtes les plus importantes du calendrier musulman, l'Aïd el-Kebir, tombe également le 1er septembre.

Selon le FSB, l'un des deux hommes interpellés avait publié une vidéo dans laquelle il s'adressait à Daesh. «Dans son intervention filmée, il faisait vœu d'allégeance aux terroristes, avant de planifier des attaques à l'arme blanche sur des civils», a précisé un porte-parole du FSB.

Le deuxième suspect a avoué aux services fédéraux qu'il projetait de se faire sauter dans un attentat suicide. Le communiqué officiel du FSB précise que les forces de l'ordre ont trouvé à son domicile un engin explosif artisanal de forte puissance, ainsi que des composants permettant sa fabrication.

Les deux prévenus seront poursuivis pour participation à une activité terroriste, préparation d'attaque terroriste et trafic de munitions.

Dans le courant du mois d'août, le FSB avait déjà interpellé deux individus suspectés d'être en lien avec le groupe djihadiste. Ces derniers projetaient des attaques dans le réseau de transports moscovite et dans divers lieux fortement fréquentés de la capitale russe. 

Un explosif à base de peroxyde d'acétone, portant le nom de «Mère de Satan», avait été retrouvé au domicile des suspects.

Le même type d'explosifs a déjà été utilisé dans une série d'attaques ayant frappé l'Europe ces dernières années, notamment en mai à Manchester, en mars 2016 à Bruxelles et en novembre 2015 à Paris.

Lire aussi : Russie : serments d'allégeance à Daesh, kalachnikovs et explosifs trouvés lors d'une arrestation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.