Un quartier d'Amsterdam évacué après la découverte d'une grenade (IMAGES)

Un quartier d'Amsterdam évacué après la découverte d'une grenade (IMAGES)© Capture d'écran Twitter @markschrader
Une grenade a été découverte dans le centre d'Amsterdam

Dans un contexte de menace terroriste latente aux Pays-Bas, la police a procédé à l'évacuation d'un quartier de la capitale après la découverte d'une grenade à main. Les démineurs sont intervenus.

Les démineurs de la police néerlandaise ont été dépêchés dans le centre d'Amsterdam le matin du 24 août après la découverte d'une grenade à main. L'engin a rapidement été désamorcé. 

La police de la capitale a expliqué sur Twitter avoir procédé à l'évacuation du quartier. 

«La raison de la présence de cette grenade n'est pas encore connue. Nous menons l'enquête», a déclaré un porte-parole de la police cité par le journal Telegraaf.



La grenade a été retrouvée à au niveau de la boîte de nuit Abe, selon AT5. Le club avait été fermé temporairement en janvier 2016, sur ordre du bourgmestre, en raison d'une fusillade. 

Si la police n'a pas évoqué dans l'immédiat la piste terroriste, cet incident survient alors que la police néerlandaise vient d'arrêter un homme de 22 ans dans le cadre de l'enquête sur la «menace terroriste» qui a entraîné l'annulation d'un concert du groupe de rock Allah-Las le 23 août. La police néerlandaise avait reçu un signalement de la police espagnole.

Une camionnette immatriculée en Espagne et contenant des bonbonnes de gaz avait été découverte dans la soirée du 23 août près de la salle de concert. Son chauffeur avait été arrêté, mais, selon l'agence de presse espagnole Europa Press citant une source proche de l'enquête, il était ivre et les bonbonnes de gaz auraient été destinées à un «usage domestique».

Lire aussi : 
Rotterdam : un concert de rock annulé pour «menace terroriste», des bouteilles de gaz découvertes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.