Yémen : plus de 30 civils tués dans des frappes de la coalition menée par l'Arabie saoudite

Yémen : plus de 30 civils tués dans des frappes de la coalition menée par l'Arabie saoudite© Mohamed Auwais Source: AFP
Un Yéménite se tient sur le site d'un raid aérien dans la région de Arhab, au nord de Sanaa, la capitale du Yémen.

Des frappes aériennes de la coalition sous commandement saoudien ont entraîné la mort d'au moins 40 personnes, dont au moins 30 civils. Le toit d'un hôtel s'est effondré à cause d'elles, à proximité de Saana, la capitale du Yémen.

Une série de raids aériens de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite a fait au moins 40 morts, dont plus de 30 civils, dans le nord du Yémen, selon des informations rapportées ce 23 août par l'agence Associated Press, citant des responsables yéménites dont l'identité n'a pas été précisée. Ces frappes ont également tué des combattants rebelles chiites Houthis et blessé une dizaine de personnes.

Les attaques aériennes de la coalition qui se sont déroulées tout au long de la nuit du 22 août ont visé plusieurs sites répartis autour de Sanaa, la capitale yéménite, contrôlée par les rebelles chiites Houthis. Un petit hôtel situé dans la région d'Arhab, à environ 20 km au nord de la capitale, un bâtiment médical, ainsi qu'une station de télévision appartenant aux rebelles ont été touchés.

La campagne aérienne de la coalition de pays arabes dirigée par l'Arabie saoudite contre les rebelles Houthis s'est intensifiée au cours des derniers mois. Depuis le début de l'année 2017, le nombre total de raids aériens atteint déjà 5 676, contre 3 936 pour l'ensemble de l'année 2016, d'après un rapport de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Au cours des deux ans de bombardements saoudiens incessants sur le Yémen, plus de 10 000 personnes ont été tuées et 40 000 autres blessées, tandis que plus de trois millions de Yéménites ont été déplacés. En outre, le pays est confronté à une grave crise humanitaire. Depuis 2015, une épidémie de choléra s'est déclarée dans le pays, au moment de l'intervention de la coalition arabe emmenée par Riyad. Selon l'ONG «Save The Children», au moins 1 million d'enfants sont menacés par cette épidémie.

Lire aussi : Yémen : les Houthis accusent l’Arabie saoudite d’avoir tué 20 civils dans un bombardement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.