Une élue australienne se présente au Sénat en burqa pour demander son interdiction (VIDEO)

Une élue australienne se présente au Sénat en burqa pour demander son interdiction (VIDEO) Source: Reuters
Pauline Hanson au sénat australien
Suivez RT France surTelegram

Pauline Hanson, sénateur nationaliste du parti One Nation, a été sanctionnée après son coup médiatique au sénat australien. L'élue a porté une burqa dans l'hémicycle pendant plusieurs minutes pour demander l'interdiction de ce vêtement religieux.

«Une grande majorité d’Australiens souhaitent l’interdiction de la burqa !», a lancé Pauline Hanson le 17 août devant le sénat australien, brisant un long silence, après s'être assise, vêtue du vêtement islamique.

«En raison des questions de sécurité nationale et notamment du terrorisme, interdiriez-vous le port de la burqa en Australie ?», a-t-elle demandé au sénateur George Brandis, représentant le gouvernement.

En retour, celui-ci lui a adressé une fin de non-recevoir et l'a accusée de stigmatiser les musulmans. 

«Ridiculiser cette communauté, la mettre au ban de la société, se moquer de ses vêtements religieux est épouvantable et je vous demande de réfléchir à vos actes !», lui a-t-il rétorqué avant d'être applaudi par les autres élus présents.

Ancienne propriétaire d'un fast-food, Pauline Hanson s'était bâtie une notoriété sur la scène politique autralienne en dénonçant l'immigration asiatique après son élection au Parlement en 1996.

Sa popularité avait atteint des sommets en 1998 losque son parti remporta 11 sièges dans le Queensland, recueillant près d'un quart des votes. Aujourd'hui, quatre élus du parti nationaliste One Nation siègent au Sénat australien. 

Lire aussi : L'Australie publie le premier guide pratique pour combattre la radicalisation islamiste



Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix