L’Allemagne soutient la proposition russo-chinoise de solution pacifique à la crise nord-coréenne

L’Allemagne soutient la proposition russo-chinoise de solution pacifique à la crise nord-coréenne© Jacky Chen Source: Reuters
Un soldat nord-coréen dans une tour de guet

Berlin regarde d’un œil favorable l’initiative conjointe de Pékin et Moscou pour résoudre la crise avec la Corée du Nord. Ce projet prévoit la suspension des tests nucléaires de Pyongyang, ainsi que celle des exercices de Séoul et Washington.

«[L’Allemagne] comprend et soutient l’initiative de "double gel", et est prête à continuer à travailler avec Pékin pour promouvoir une résolution pacifique du problème nucléaire de la Corée du Nord», a déclaré le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel le 16 août lors d'une conversation téléphonique avec son homologue chinois Wang Yi.

«L’Allemagne apprécie le rôle important que la Chine joue dans le règlement [du conflit]», a ajouté Sigmar Gabriel, cité dans un communiqué du ministère chinois des Affaires étrangères.

L’initiative russo-chinoise de «double gel» a été révélée par les ministres des Affaires étrangères des deux pays le 4 juillet, à la suite des pourparlers entre Vladimir Poutine et Xi Jinping à Moscou. Ce projet prévoit que la Corée du Nord adopte un moratoire sur ses essais de missiles nucléaires en échange de la suspension des exercices militaires conjoints de Séoul et Washington sur la péninsule coréenne.

La semaine dernière, la chancelière allemande Angela Merkel s'était prononcée contre toute «solution militaire» face à la Corée du Nord et a dénoncé l'actuelle escalade verbale entre Pyongyang et le président Donald Trump, qui ont menacé de recourir aux armes.

«L’Allemagne va activement s'impliquer dans les possibilités de résolutions non militaires, mais je considère l'escalade verbale comme une mauvaise réponse», avait-elle ajouté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.