Un média néerlandais choque en qualifiant la noyade d'un Syrien de «contrariante» pour les nageurs

Un média néerlandais choque en qualifiant la noyade d'un Syrien de «contrariante» pour les nageurs© Ralf Hirschberger / Global Look Press Source: Reuters
Une piscine (image d'illustration)

Le fondateur du média néerlandais PowNed a présenté ses excuses en raison de l'indignation suscitée par un article, dans lequel la noyade d'un jeune réfugié syrien dans une piscine était qualifiée de «contrariante» pour les autres nageurs.

Dominique Weesie, fondateur et dirigeant de la chaîne de télévision et station de radio néerlandaise satirique PowNed, a présenté ses excuses face au tollé suscité par la publication d'un article, jugé choquant, sur le site internet du média. Il y était écrit, au sujet d'un réfugié syrien adolescent s'étant noyé dans une piscine aux Pays-Bas, qu'il avait été la cause d'une «journée contrariante» pour les autres baigneurs...  

Le jeune homme de 16 ans est décédé après s'être noyé dans une piscine de la commune de Venlo, dans la province néerlandaise du Limbourg, le 7 août. L'adolescent a été évacué de la piscine, mais n'a pas pu être sauvé. 

Lire aussi : Des cours de natation pour les réfugiés? La blague ne passe pas en Allemagne

PowNed avait d'abord utilisé comme image de couverture de son article polémique la célèbre photo d'Aylan Kurdi, l'enfant syrien noyé et échoué sur une plage turque en 2015. Celle-ci a par la suite été remplacée par une autre photographie d'illustration plus appropriée, comme en attestent des captures d'écrans postées sur Twitter

C'est sur ce même réseau social que Dominique Weesie a présenté ses excuses pour cet article, qu'il a qualifié d’«écœurant». Il a affirmé qu'il était en vacances au moment de sa mise en ligne et a souligné que ce papier avait depuis été retiré du site web.

Cette noyade a conduit l'association néerlandaise de natation (KNZB) à demander l'introduction de cours de natation pour les réfugiés.

Les Pays-Bas ont accepté d'accueillir 7 000 réfugiés sur deux ans. Ce nombre s'ajoute aux 2 000 demandeurs d'asile venus d'Italie et de Grèce, que le pays s'était engagé à recevoir, selon le gouvernement néerlandais. 

Lire aussi : En Espagne, des migrants débarquent sur une plage à la surprise des baigneurs (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.