«Vous allez perdre» : Washington met en garde la Corée du Nord contre une guerre nucléaire

«Vous allez perdre» : Washington met en garde la Corée du Nord contre une guerre nucléaire © Michaela Rehle Source: Reuters
Le secrétaire d'Etat à la Défense américain James Mattis

Le secrétaire à la Défense américain James Mattis a déclaré aux autorités nord-coréennes que les Etats-Unis et leurs alliés avaient les capacités d'anéantir la Corée du Nord et ses habitants en cas de guerre.

«Alors que notre département d'Etat fait tous les efforts pour résoudre cette menace mondiale [représentée par la Corée du Nord] par des moyens diplomatiques, sachez que les forces alliées possèdent désormais les capacités défensives et offensives les plus précises et les plus puissantes sur Terre», a déclaré le secrétaire d'Etat à la Défense américain James Mattis dans un communiqué le 9 août.

Et de poursuivre : «Toute action du régime nord-coréen sera toujours surpassée par les nôtres et Pyongyang perdra toute course aux armements et toute guerre qu'elle tentera d'entamer.»

James Mattis a en outre invité Pyongyang à s'abstenir de «toute action qui conduirait irrémédiablement à la fin de son régime et à la destruction de ses habitants».

Cet avertissement du secrétaire d'Etat à la Défense américain survient après celles du président Donald Trump qui a récemment déclaré que toute menace émanant de la part de la Corée du Nord provoquerait «un déferlement de feu et de colère comme le monde n'en a jamais vu».

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a déclaré que l'avertissement de Donald Trump était «un message fort à la Corée du Nord dans un langage que son leader Kim Jong-un devrait comprendre», ajoutant que ce dernier «sembl[ait] ne pas comprendre le langage diplomatique».

Le 9 août, le gouvernement nord-coréen a déclaré étudier un plan opérationnel pour faire feu sur les zones situées autour de Guam (où se trouve une importante base américaine) avec une fusée balistique à portée intermédiaire Hwasong-12, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

L'agence a ajouté que ce plan pourrait être mis en œuvre «à tout moment, dès que Kim Jong-Un, le commandant suprême de la force nucléaire de la Corée du Nord, [le déciderait]».

La veille, le 8 août, les agences de renseignement américaines avaient déclaré que la Corée du Nord avait développé des ogives nucléaires assez fines pour être utilisées dans ses missiles balistiques, capables d'atteindre les Etats-Unis. 

L'ONU, de son côté, a appelé à la reprise des négociations pour «une dénucléarisation de la péninsule coréenne de manière pacifique», et exhorté Washington et Pyongyang à «respecter la souveraineté de chacun et à exister pacifiquement ensemble».

Lire aussi : L'ONU accentue la pression sur Pyongyang en durcissant ses sanctions

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.