Après les menaces de Trump, la Corée du Nord menace de tirer vers les bases américaines de Guam

- Avec AFP

Après les menaces de Trump, la Corée du Nord menace de tirer vers les bases américaines de Guam© STR / KCNA VIS KNS / AFP
Kim Jong Un

La Corée du Nord a averti qu'elle pourrait tirer des missiles vers la base américaine de l'île de Guam, dans le Pacifique, alors que Donald Trump a promis à Pyongyang «le feu et la colère».

Le 9 août, le gouvernement nord-coréen a déclaré étudier un plan opérationnel pour faire feu sur les zones situées autour de Guam (où se trouvent une base navale et une base militaire américaine) avec une fusée balistique à portée intermédiaire Hwasong-12, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

L'agence a ajouté que ce plan pourrait être mis en œuvre «à tout moment, dès que Kim Jong-Un, le commandant suprême de la force nucléaire de la Corée du Nord le décidera».

Quelques heures auparavant, Donald Trump avait lancé une spectaculaire mise en garde contre le gouvernement nord-coréen, lui promettant «le feu et la colère».

«La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les Etats-Unis», a déclaré le président américain depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il passe des vacances.

Il a ajouté que les menaces, si elles se poursuivaient, se heurteraient «au feu et à la colère», et a promis une réaction d'une ampleur «que le monde n'a jamais vue jusqu'ici».

Pour l'heure, Pyongyang a testé plusieurs engins atomiques et a réussi deux lancements de missiles balistiques intercontinentaux, capables d'atteindre les Etats-Unis.

Le 5 août, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l'unanimité une résolution renforçant les sanctions déjà imposées à Pyongyang.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.