L'assaillant au couteau de Hambourg était un «islamiste radical»

L'assaillant au couteau de Hambourg était un «islamiste radical»© Morris MacMatzen Source: Reuters
La police scientifique sur les lieux de l'attaque de Hambourg

Le migrant ayant tué un allemand de 50 ans avant d'en blesser six autres à Hambourg le 28 juillet était guidé par l'islamisme radical, a informé le parquet.

«Il existe une motivation islamiste radicale à l'attaque [du 28 juillet à Hambourg]. Selon les éléments de l'enquête en cours, l'accusé s'était radicalisé [...] et avait décidé le jour de l'attaque de commettre une tentative d’assassinat et de mourir en martyr», a fait savoir le parquet anti-terroriste fédéral de Karlsruhe dans un communiqué.

Ahmad A., 26 ans, n'avait pas de lien avec le groupe Etat islamique ou d'autres organisations terroristes, a précisé le procureur. 

Selon le parquet, à qui l'enquête a été confiée, Ahmad A. «s’intéressait depuis un certain temps aux thèmes liés à l'islamisme radical» et avait décidé deux jours avant l'attaque de passer à l'acte.

Les autorités avaient confirmé le 29 juillet que l'homme était connu comme «islamiste mais pas comme djihadiste» mais également évoqué une «instabilité psychologique», laissant ainsi planer le doute sur les motivations de son acte où la nature d'un éventuel élément déclencheur.

Ce Palestinien né aux Emirats arabes unis et arrivé en mars 2015 en Allemagne depuis la Norvège, était considéré avant son passage à l'acte comme «un cas suspect» suite à «des éléments montrant une radicalisation» religieuse, avait déclaré le 28 juillet le ministre de l'Intérieur de la ville-Etat de Hambourg, Andy Grote. 

Le 28 juillet, ce migrant s'étant vu refuser le droit d'asile avait fait irruption dans un supermarché, avant de s'emparer dans un rayon d'un couteau de cuisine et de poignarder mortellement un Allemand de 50 ans.

Il a ensuite blessé deux autres clients à l'intérieur du magasin, puis quatre autres dans la rue, en criant «Allah Akbar» sur son passage.

Arrêté dans sa fuite par des passants, il a ensuite été arrêté par les forces de l'ordre. 

Lire aussi : Que sait-on de l'assaillant de Hambourg ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.