Un orage d'une rare violence a touché l'aéroport d'Istanbul endommageant plusieurs avions

Un orage d'une rare violence a touché l'aéroport d'Istanbul endommageant plusieurs avions© DR

Le 27 juillet, une tempête de grêle s'est abbatue sur l'aéroport d'Istanbul, obligeant de nombreux avions à atterrir quasiment en catastrophe après avoir subi des dégâts impressionnants causés par des grêlons de la taille d'une balle de golf.

Le quotidien turc Hurriyet a rapporté le 27 juillet que 13 avions de la compagnie Turkish Airlines qui s'apprêtaient à se poser sur le tarmac de l'aéroport international Ataturk à Istanbul ont ​​été contraints de changer de parcours en raison d'une tempête de grêle impressionnante. 

Le passager Sakir Bahadir, interrogé par les médias turcs, a raconté notamment que l'avion à bord duquel il se trouvait, un Airbus A321 de Turkish Ailines qui se rendait de Nicosie (Chypre) à Istanbul, a eu énormément de mal à atterrir : «A un moment donné, je pensais que l'avion se poserait sur la mer.»

L'appareil a subi des dégâts importants : la fenêtre du cockpit s'est retrouvée dangereusement fissurée et l'avion a dû se poser à l'aéroport de Canakkale, à 300km d'Istanbul. 

© Flight Radar

Un autre avion cargo de la compagnie Kalitta a été heurté par un véhicule de fret qui a percé le fuselage sur le côté droit de l'avion, au niveau du nez de l'appareil.

Le quotidien Daily Sabah a quant à lui rapporté qu'un avion de la compagnie Atlas Global a été forcé de faire un atterrissage d'urgence à l'aéroport Ataturk d'Istanbul après que la grêle a fortement endommagé les vitres du cockpit et le nez de l'appareil.

Selon un passager de l'appareil, qui a raconté l’atterrissage périlleux dans un post facebook, l'orage a fait disjoncter tout le système de l'appareil et le cockpit était tellement endommagé que le pilote a dû poser l'avion pratiquement «à l'aveugle». Un fois au sol et en sécurité, le personnel de l'aéroport et les passagers sont «tous sortis pour applaudir l'acte de courage du pilote».

L'avion venait de décoller, mais après avoir été frappé par la grêle, il a été contraint de faire demi-tour.

La violente tempête qui s'est abattue sur Istanbul n'a duré qu'une vingtaine de minutes, mais les grêlons, de la taille d'une balle de golf ont causé des dégâts importants. Le tunnel de l'Eurasie, sous le détroit du Bosphore, a été fermé, tandis qu'un mur s'est effondré à Kurtulus, blessant deux personnes, selon Daily Sabah

D'autres photos impressionnantes sont apparues sur les réseaux sociaux, montrant un véritable déluge dans les rues d'Istanbul inondée et des grêlons faisant la taille de la paume de la main.

Lire aussi : Intempéries à Paris : le métro inondé, les pompiers débordés (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.