Violentes émeutes à Londres après la mort d'un jeune homme noir peu après son arrestation (VIDEOS)

Violentes émeutes à Londres après la mort d'un jeune homme noir peu après son arrestation (VIDEOS)© RUPTLY
Poubelles en feu à Dalston
Suivez RT France surTelegram

De violents heurts ont éclaté à Londres entre la police et des manifestants descendus dans la rue pour réclamer la vérité sur la mort non élucidée d'un jeune homme de 20 ans, peu de temps après son arrestation.

Des violences urbaines ont secoué le quartier de Hackney à Londres dans la nuit du 28 au 29 juillet 2017 après qu'une manifestation a dégénéré en émeutes. Les manifestants ont essayé de bloquer un boulevard en érigeant des barricades avec des poubelles qu'ils ont ensuite enflammées, provocant l'intervention de la police anti-émeutes et de la police montée, assistées d'un hélicoptère, pour rétablir le calme. Des magasins auraient été vandalisés et de nombreux graffitis peints sur les murs. 

Auteur: RUPTLY.TV

Ces violences surviennent après la mort le 22 juillet dans des circonstances non élucidées d'un jeune homme noir de 20 ans, Rashan Charles, peu de temps après son arrestation musclée dont une vidéo a été diffusée. 

ATTENTION, LES IMAGES CI-DESSOUS PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE

D'après la presse britannique, la manifestation organisée le 28 juillet à Londres a commencée à déraper dans l'après-midi, malgré le fait que la famille ait appelé à un rassemblement pacifique, quand des manifestants ont entrepris de bloquer les routes avec des poubelles et s'en sont pris aux policiers chargés de les escorter. Les affrontements et dégradations se sont poursuivis jusque dans la nuit. La police a même dû charger pour débloquer certaines rues. 

La police a publié un communiqué le 27 juillet, disant qu'elle était déterminée à obtenir des réponses sur comment et pourquoi ce drame était arrivé.

«Nous y parviendrons en respectant la loi et nous ferons en sorte qu'il y ait des responsabilités individuelles et organisationnelle», peut-on lire par ailleurs. 

De son côté, le policier ayant procédé à l'arrestation musclée du jeune homme décédé a affirmé que les agents avaient agi de la sorte pour l'empêcher de se faire du mal à lui-même. En effet, bien que la cause de la mort soit encore indéterminée, certains envisagent l'hypothèse que le jeune homme serait mort en s'intoxiquant lui-même en ingérant un grand nombre de produits stupéfiants. 

Lire aussi : La famille Traoré porte plainte contre un policier qui aurait qualifié Adama de «violeur»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»