Lesbos : une ONG israélienne fait jouer à des migrants leur calvaire dans une pièce de théâtre

Lesbos : une ONG israélienne fait jouer à des migrants leur calvaire dans une pièce de théâtre© Capture d'écran Facebook @IsraAID

L'association israélienne IsraAID a permis à des migrants se trouvant sur l'île grecque de Lesbos, affectée par la crise migratoire, de «raconter leur histoire» par le biais du théâtre. Selon l'ONG , le spectacle aurait ému plus d'un spectateur.

Présentée comme l'aboutissement de dix jours de stage, dirigé par les professionnels israéliens du théâtre Israel Wiser et Anat Har Pazi, des migrants mineurs non accompagnés de l'île grecque de Lesbos ont présenté une performance théâtrale, intitulée This is Not the End of the Story (Ce n'est pas la fin de l'histoire), devant un public manifestement touché par l'émotion. Portée par l'organisation israélienne IsraAID, en collaboration avec plusieurs autres ONG, l'initiative avait pour but de permettre aux comédiens amateurs de raconter leur histoire.

Présentée à Lesbos devant un public dont on ignore la composition, la pièce aurait totalement conquis celui-ci, faisant éprouver aux spectateurs «les difficultés des mineurs non accompagnés, leur courage et leur persévérance à travers leur récit et leur jeu d'acteur», selon l'ONG. D'après l'association, «aucun œil n'est resté sec» parmi l'auditoire.

On peut lire sur la page Facebook de l'ONG israélienne IsraAID qu'elle travaille depuis 2001 à répondre «aux besoins des populations lorsqu'ils s'efforcent de passer de la crise à la reconstruction».

Située face à la Turquie, l'île de Lesbos est confrontée depuis 2015 à des débarquements fréquents de migrants. Le camp de Moria, situé à l'est de l'île, accueille actuellement environ 4 000 personnes et est régulièrement le théâtre d'affrontements violents ou de drames comme des incendies. Selon l'AFP, il y aurait environ 2 200 migrants et réfugiés mineurs non accompagnés recensés en Grèce.

Lire aussi : «On va aller chercher les réfugiés» : Macron annonce la création de hotspots pour migrants en Libye

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.