La police arrête un prince saoudien tortionnaire qui s'amusait à martyriser des passants (VIDEO)

La police arrête un prince saoudien tortionnaire qui s'amusait à martyriser des passants (VIDEO)© Al Arabiya English / YouTube

Un prince saoudien a été arrêté sur les ordres du roi Salmane. Des images avaient fuité sur les réseaux sociaux le montrant en train d'humilier et violenter de simples citoyens sans raison apparente.

Des médias locaux saoudiens ont signalé que le prince Mousaed ben Saoud ben Abdulaziz al Saoud, de la famille royale saoudienne, avait été arrêté le 20 juillet sur les ordres du roi Salmane lui-même. En cause, un comportement abject et incompréhensible envers de simple citoyens, menacés, humiliés et torturés sans aucune raison.

Le 18 juillet dernier, plusieurs vidéos d'une violence inouïe ont fuité sur les réseaux sociaux sous le hashtag «prince transgresses against citizens» («le prince martyrise des citoyens»). Les images montrent le jeune monarque au cheveux longs en train de «s'amuser» à braquer des personnes au hasard avec un fusil d'assaut de type kalachnikov, passer à tabac un homme ensanglanté au volant d'une voiture, rouer de coups un homme assis sur une chaise, frapper violemment une femme ou encore jouer avec un revolver en proférant des obscénités en état d'ébriété. 

ATTENTION, LES IMAGES CI-DESSOUS PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE

Devant le scandale et l'émoi qu'ont suscité ces vidéos, le roi Salmane d'Arabie saoudite en personne a ordonné l'arrestation du prince tortionnaire. Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, un homme, reconnu comme étant le prince, est menotté par les forces de sécurité saoudiennes.

De nombreux Saoudiens ont exprimé leur soutien à la décision du roi Salmane sur Twitter.

«L'ère de l'esclavage et de l'injustice est révolue. Désormais, c'est l'ère de l'équité et de la justice [quoi que vous fassiez, vous n'échapperez pas à la justice», a ainsi écrit un twittos saoudien. 

Depuis son accession au trône en 2015, le roi Salmane a pris l'initiative de punir tous ceux qui usent de leur pouvoir pour abuser des citoyens. Les membres de la famille royale ne font pas exception. Ainsi, en octobre 2016, le prince Turki ben Saoud al-Kabir a même été exécuté pour avoir abattu un homme lors d'une altercation.

Abus de pouvoir, agressions sexuelles, usage et trafic de drogue, beuveries, prostitution... des membres de la famille royale saoudienne sont régulièrement épinglés pour leur comportement abject et font l'objet de poursuite judiciaires dans leur pays et à l'étranger.

Lire aussi : Beuveries, drogue et prostituées : le quotidien révélé d'un prince saoudien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.