La Grèce demanderait un nouveau prêt de trois ans

Un drapeau grec© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Un drapeau grec

Selon l’agence Bloomberg, qui cite un document qu’elle s’est procurée, la Grèce a officiellement demandé un nouveau prêt de trois ans au Mécanisme européen de stabilité (MES). Athènes serait également d’accord de mettre en œuvre des réformes.

«Le prêt sera utilisé pour faire face aux obligations de la dette grecque et assurer la stabilité du système financier», lit-on notamment dans une lettre envoyée par le nouveau ministre grec des Finances.

La Grèce a proposé de mettre en œuvre un ensemble de mesures immédiatement depuis le début de la semaine prochaine, notamment des mesures relatives à la fiscalité et à la pension. Athènes a promis également de renforcer et moderniser l’économie du pays.

«Le gouvernement grec exposera en détail le 9 juillet au plus tard ses propositions pour un programme de réformes complet et cohérent auprès des trois institutions, qui sera présenté à l’Eurogroupe», ajoute le document.

Le 30 juin, la Grèce avait demandé un programme de renflouement de deux ans quelques heures avant la fin du délai qui lui était imparti pour rembourser 1,6 milliard d’euros au FMI. Cette demande comportait également un plan de restructuration de la dette que l’Eurogroupe a rejeté le même jour.

Les dirigeants européens ont commencé à parler ouvertement d’une sortie possible de la Grèce de la zone euro. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré mardi que les créanciers de la Grèce avaient préparé «un scénario détaillé de Grexit».

Après la réunion d’urgence de mardi entre les dirigeants de la zone euro, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a suggéré des pistes pour trouver un accord avec les créanciers. Mais malgré cela, les créanciers de la Grèce affirment qu’ils n’ont pas reçu de nouvelles propositions concrètes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales