«Je vais manger votre foie» : Duterte menace les terroristes après la décapitation de deux otages

«Je vais manger votre foie» : Duterte menace les terroristes après la décapitation de deux otages© Romeo Ranoco Source: Reuters
Le président philippin, Rodrigo Duterte

Le président philippin, Rodrigo Duterte, a menacé de manger vivant les djihadistes du groupe Abou Sayyaf après la découverte des corps d'otages. L'Etat philippin est engagé dans une lutte sur plusieurs fronts contre des groupes terroristes.

«Je mangerai votre foie, si vous le voulez autant. Donnez moi juste du sel et du vinaigre et je le mangerai en face de vous», a déclaré à l'endroit des djihadistes du groupe Abou Sayyaf le 5 juillet le président philippin, Rodrigo Duterte, cité par le média Rappler. Le chef d'Etat était ulcéré par la découverte, le même jour, de deux cadavres d'otages vietnamiens décapités sur l'île de Basilan.

Connu pour ses outrances verbales, Rodrigo Duterte n'a pas mâché ses mots. «Vous voulez être réduits en esclavage [par ces gens] ? Fils de pute. [...] Qu'est ce que vous cherchez à prouver avec ces actes ? Vous revendiquez le nom d'Allah en vain ? Vous utilisez le nom de Dieu pour tuer des gens», a-t-il ajouté, cité cette fois par le média philippin GMA news

Le groupe Abou Sayyaf est une organisation terroriste islamiste qui sévit dans le sud des Philippines depuis le début des années 1990. Spécialisé dans les enlèvements, le groupe détient, au minimum, 26 otages de diverses nationalités sur les îles de Jolo et Basilan. 

Une faction d'Abou Sayyaf, connue sous le nom de groupe Maute et qui a fait allégeance à l'Etat islamique, est par ailleurs responsable de l'attaque de la ville musulmane de Marawi, sur l'île de Mindao. En dépit d'une campagne massive de bombardements aériens et de tirs d'artillerie, l'armée n'est toujours pas parvenue à mater ce soulèvement djihadiste qui a fait plus de 460 morts et près de 400 000 déplacés depuis le 23 mai dernier. 

Lire aussi : Philippines : saisie exceptionnelle d’armes dans des caches djihadistes (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.