Dressgate 2.0 : un drapeau bulgare pris pour un russe dans les rues de Kiev

un drapeau russe et un drapeau ukrainien
un drapeau russe et un drapeau ukrainien

A la veille de la visite du président bulgare en Ukraine, Kiev a orné la ville des drapeaux nationaux des deux pays. Cependant, à l’heure de crépuscule, il a été pris pour un drapeau russe suscitant une vive réaction sur les réseaux sociaux.

La faute, absolument impensable pour les nationalistes ukrainiens, a été signalée par Dmitry Linko, député du «Parti Radical» et participant actif à ce qui est qualifié d’opération contre-terroriste dans le Donbass.

«Ils accrochent des drapeaux ukrainien et bulgare dans le centre-ville de Kiev en ce moment. Bon, j’ai jeté un coup d’œil sur ces drapeaux et je veux demander : êtes-vous sûr que c’est un drapeau bulgare ? Qu’en pensez-vous ?», lit-on sur la page Facebook du député qui a de plus publié une photo de ce qu’il a prétendu être un drapeau russe flottant près de celui de l’Ukraine.

Capture d'écran, compte Facebook dmytro.linko
Capture d'écran, compte Facebook dmytro.linko

Le «problème du drapeau» dépend en fait de la perception visuelle et de l’œil du photographe qui a pris la photo dans des mauvaises conditions d’éclairage.

Les drapeaux russe et bulgare sont identiques si ce n’est que la bande au centre du drapeau russe est bleue tandis que celle du bulgare est verte.

Les drapeaux russe et bulgare
Les drapeaux russe et bulgare

La photo des drapeaux a été prise au coucher du soleil, ce qui a transformé le vert en bleu en l’absence de suffisamment de lumière.

Capture d'écran, compte Facebook anna.lenskaya
Capture d'écran, compte Facebook anna.lenskaya

Au mois de mars, la photo d’une robe avait provoqué de gros débats sur les réseaux sociaux à travers toute la planète, lorsque les gens se sont divisés en deux camps opposés qui voient chacun la robe d’une couleur différente.

Le président bulgare Rossen Plevneliev se déplace dans la capitale ukrainienne pour rencontrer le président de la Verkhovna rada Vladimir Groisman mardi.

Il y a un an, les autorités ukrainiennes ont fait une véritable bourde avec les drapeaux étrangers. En avril 2014, une visite officielle du président suisse en Ukraine est partie d’un mauvais pied quand les autorités de Kiev l’ont salué avec un drapeau danois.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales