Israël bombarde à nouveau une position de l'armée syrienne en réponse à un obus «égaré»

Israël bombarde à nouveau une position de l'armée syrienne en réponse à un obus «égar黩 Jack Guez / AFP
Un avion israélien F-15

Comme deux jours auparavant, Tsahal a annoncé avoir mené une frappe en Syrie après qu'un projectile a atterri sur le plateau du Golan. Netanyahou avait promis des représailles en cas de débordements du conflit syrien sur le territoire israélien.

«En réponse au projectile lancé depuis la Syrie vers Israël, l'aviation de la Force aérienne israélienne a visé la position de l'armée syrienne qui avait lancé l'obus», a annoncé Tsahal le 30 juin sur Twitter.

Un peu moins d'une heure auparavant, l'armée israélienne avait fait savoir qu'un obus «égaré» s'était écrasé dans le nord du plateau du Golan occupé, sans faire de victimes.

Le 28 juin, Tsahal avait déclaré avoir bombardé des positions de l'armée syrienne en réponse à un «projectile lancé depuis la Syrie vers Israël». Des incidents similaires avaient déjà eu lieu ces derniers jours.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait déclaré le 25 juin qu'il y aurait des représailles si des projectiles venant du territoire syrien s'écrasaient, même accidentellement, sur le territoire de l'Etat hébreu, avait rapporté le Jerusalem Post.

Lire aussi : Israël frappe à nouveau des positions de l'armée syrienne après des tirs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.