Allemagne : Les réseaux sociaux incités à lutter contre la haine sur internet sous peine d'amendes

Allemagne : Les réseaux sociaux incités à lutter contre la haine sur internet sous peine d'amendes© Dado Ruvic Source: Reuters
Les logos de Twitter et Facebook, deux réseaux sociaux majeurs
Suivez RT France surTelegram

Une nouvelle loi allemande prévoit désormais des amendes records de 50 millions d'euros à l'encontre des opérateurs des réseaux sociaux qui tarderaient à supprimer des publications signalées comme outrancières par les usagers.

Le parlement allemand a approuvé le 30 juin un projet de loi permettant de sanctionner lourdement les opérateurs des réseaux sociaux si ces dernier échouent à retirer rapidement les contenus incitant à la haine. Une amende de 50 millions d'euros est prévue pour les opérateurs, et les dirigeants de ces sociétés risquent individuellement une amende de jusqu'à 5 millions d'euros s'ils n'obtempèrent pas en cas de demande de retrait.

Désormais, lorsque des publications racistes, antisémites et incitant à la violence – et qui sont illégales au regard de la Constitution allemande – seront signalées par les usagers des réseaux sociaux comme outrancières, les opérateurs auront 24 heures pour les retirer de leurs plateformes en ligne. Un autre délai a été fixé à sept jours pour une catégorie moins outrancière de commentaires, mais jugée quand même inacceptable. 

Cette initiative a été décidée après une envolée des commentaires haineux sur internet en Allemagne suite à l'arrivée de plus d'un million de migrants en 2015 et 2016. Cette nouvelle loi suscite néanmoins des craintes au sujet de la liberté d'expression.

Les lois allemandes comptent parmi les plus sévères au monde en ce qui concerne la diffamation, l'incitation publique à commettre des crimes, la négation de l’Holocauste et l'incitation à la haine contre les minorités.

Lire aussi : Berlin et Facebook s'affrontent sur la censure des «fake news» et des incitations à la haine

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix