Le Pentagone s'inquiète d'une Russie plus forte, capable d'imposer sa propre stabilité géopolitique

Le Pentagone s'inquiète d'une Russie plus forte, capable d'imposer sa propre stabilité géopolitique
Illustration ©Maxim Shemetov/Sputnik
Suivez RT France surTelegram

Le renseignement américain s'inquiète depuis longtemps d'une éventuelle montée en puissance de la Chine et de la Russie, considérées comme des rivaux pouvant mettre en péril l'hégémonie de Washington. Un rapport récent confirme cette vision du monde.

La Defense Intelligence Agency (DIA), l'une des nombreuses agences de renseignement américaines, tire la sonnette d'alarme. Les informations recueillies par ses agents disséminés dans le monde entier, y compris par son Service d'opérations clandestines, la DCS (Defense Clandestine Service), peint un sombre tableau de la situation géopolitique dans l'avenir. Du moins pour les Etats-Unis. Selon les analystes, la Chine et la Russie auraient un intérêt commun à l'affaiblissement de l'Amérique. 

«La coopération militaire entre les deux pays se développe lentement, de même que leurs liens économiques», notent-ils dans un rapport déclassifié le 28 juin 2017. Jusque-là, pourrait-on noter, rien que de très normal entre deux voisins, lesquels partagent plus de 4 200 kilomètres de frontière commune. En outre, les Occidentaux sont, eux, allés très loin dans l'intégration militaire, notamment dans le cadre de l'OTAN ou encore dans le cadre d'une Défense européenne qu'Emmanuel Macron ou le ministre des Finances allemand Wolfgang Schaüble entendent développer.

Mais ce n'est pas tout : «D'ici à dix ans, une Russie encore plus confiante et capable pourrait émerger. Les Etats-Unis doivent anticiper plutôt que réagir aux actions de la Russie et devraient renforcer leur expertise des objectifs de Moscou ainsi que les moyens de prévenir d'éventuels conflits», recommande la DIA, dont les conclusions sont autant de recommandations au président et au secrétaire à la Défense américains, ainsi qu'au comité des chefs d'états-majors interarmées.

Une stabilité russe inquiétante qui vaut bien un peu d'instabilité américaine ?

Comble du danger, pour les Etats-Unis qui disposent pourtant de bases militaires sur les cinq continents : «La Russie pourrait être tentée d'utiliser sa force militaire afin de promouvoir une stabilité [géopolitique] selon sa propre conception.» Traduire : une stabilité autre que celle que les Etats-Unis font prévaloir à l'échelle mondiale, notamment grâce à leurs forces armées. Aussi, la DIA met en garde les responsables américains. «Les mauvaises décisions – ou les bonnes mais prises trop tard – pourraient avoir des conséquences terribles», conclut le rapport alarmiste. De quoi renforcer les tenants des frappes et interventions préventives, comme en Syrie, où les Etats-Unis brandissent la menace hypothétique d'attaques chimiques de la part de Damas ?

Alexandre Keller

Lire aussi : 14 avions de reconnaissance étrangers interceptés en une semaine aux frontières russes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix