Londres : une manifestation contre les violences policières dégénère, deux policiers blessés (VIDEO)

Londres : une manifestation contre les violences policières dégénère, deux policiers blessés (VIDEO)© The real N / YouTube

Une manifestation contre les violences policières après la mort d’un individu noir qui aurait été maltraité par la police a eu lieu dans la capitale britannique. Les manifestants ont affrontés les forces de l’ordre, blessant deux policiers.

Une manifestation contre les violences policières a dégénéré dans la soirée du 25 juin dans l’est de Londres. Le rassemblement a eu lieu après la mort de Edir Frederico Da Costa, jeune homme noir de 25 ans qui avait été arrêté le 15 juin par la police. Sa famille affirme qu’il a été maltraité par les forces de l'ordre.

Après avoir observé une minute de silence, une foule de militants brandissant des pancartes «Black Lives Matter» s’est dirigée vers le commissariat de police de Forest Gate où Edir Frederico Da Costa était détenu. Tout en scandant des slogans accusant la police de racisme et d'injustices, les manifestants ont lancé des briques sur le bâtiment et allumé des feux de rues. Des pompiers ont été dépêchés sur place pour éteindre les flammes.

La police n’a procédé à aucune arrestation, alors même que deux policiers ont été blessés dans des affrontements avec les manifestants, selon The Guardian. Les deux officiers ont été hospitalisés pour des blessures à la tête.

Edir Frederico Da Costa est tombé dans le coma après avoir été brutalement battu par la police le 15 juin, selon ses proches qui affirment qu’il aurait subi des blessures à la tête et à la colonne vertébrale. Il est mort six jours après son arrestation.

La Commission des plaintes contre la police a ouvert une enquête sur le décès de Da Costa. L’autopsie effectuée le 22 juin n’a, contrairement aux affirmations des proches de la victime, révélé aucune blessure à la colonne vertébrale.

Lire aussi : Un groupe d'une trentaine d'adolescents agresse des policiers à Londres (VIDEO CHOC)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.