Explosion dans le nord du Nigéria, au moins 20 morts selon le gouverneur

L'université de la ville de Zaria au Nigéria© Wikipedia
L'université de la ville de Zaria au Nigéria

Au moins vingt personnes ont été tuées dans un attentat à la bombe dans des bureaux de l'administration locale à Zaria, dans le nord du Nigeria, a affirmé le gouverneur de l'Etat de Kaduna.

Le gouverneur Nasir Ahmad el-Rufai a confirmé l'attentat sur son compte twitter : «Attaque terroriste à la bombe a tué 20 personnes à Zaria».

Suite à l'attaque, le gouverneur a appelé les citoyens a éviter coûte que coûte tous les lieux publics fortemement fréquentés comme les lieux de cultes, les marchés et d'autres endroits de la voie publique.

L'attaque n'ayant pas été revendiquée, la population locale soupçonne fortement le groupe islamiste nigérian Boko Haram, très actif dans la région. 

Le gouverneur el-Rifai a également appelé le peuple «à rapporter toute personne suspecte aux agents de la force publique, aux leaders traditionnels et religieux».

L'explosion s'est produite vers 09H00 (08H00 GMT), alors que des instituteurs et d'autres fonctionnaires se déjà trouvaient dans les bureaux, a précisé un employé. Le personnel de sécurité est arrivé rapidement et a immédiatement procédé à la sécurisation des lieux, ont ajouté les employés. 

Zaria, à 75 km au nord de Kaduna, capitale de l'Etat du même nom, a déjà été la cible d'attaques des islamistes de Boko Haram qui ont multiplié leurs opérations dans le nord du Nigéria ces dernières semaines.

Lundi soir, une jeune fille de 13 ans ans est morte dans un attentat suicide manqué près d'une grande mosquée de Kano, la plus importante ville du nord du Nigeria, à 200 km au nord de Zaria. 

Aller plus loin : Lutte contre Boko Haram, les Chefs d’Etat africains satisfaits, l’ONU alarmé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales