En Malaisie, on trouve des faux Lego aux couleurs de Daesh

En Malaisie, on trouve des faux Lego aux couleurs de Daesh  © Capture d'écran du site AliExpress.com
«Falcon Commandos»

Lego, le géant danois du jouet a eu la désagréable surprise de découvrir que des jouets contrefaits arborant sa marque mettaient en scène l’univers macabre de Daesh. Bien entendu l’entreprise nie toute paternité.

Les jouets contrefaits de Lego ne sont pas une nouveauté. Des dizaines de compagnies chinoises s'emploient à les copier depuis longtemps. Mais l'une d'elles s’est fait remarquer quand une Malaisienne s'est aperçue que son fils avait choisi un lot de jouets «Falcon Commandos». Il comprenait des «agents de renseignement» et des terroristes de Daesh munis d'armes explosives. Selon les révélations de la femme, l’un des jouets portait une tronçonneuse dans ses mains, près de l’autre il y avait une tête coupée.  

© Capture d'écran du site AliExpress.com

Une autre Malaisienne, Mahnun Mat Isa, a déclaré dans une interview au site d’information malaisien Berita Harian, qu’elle avait compris que son fils jouait avec des jouets mettant en scène des terroristes, quand elle a vu de petits drapeaux de Daesh sur lesquels  était écrit «Allah et Mohammed».

«Je demande aux autorités de ne pas accepter des jouets qui touchent les questions religieuses sur le marché de ce pays», a-t-elle déclaré.

Le porte-parole du géant danois du jouet Lego Camilla Pedersen a déclaré pour sa part à RT que sa compagnie n’avait rien à avoir avec ses jouets.  

«Ces jouets n’appartiennent pas à la production de Lego. Dans la mesure où notre compagnie dédie ses jouets à l’inspiration des enfants, nous ne ferons jamais un tel produit», a-t-elle poursuivi.

Lire aussi : Daesh voulait attaquer des enfants chiites en dissimulant des bombes dans des poupées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.