Vladimir Poutine : Moscou ne permettra jamais une transformation de la Russie en «califat»

Vladimir Poutine : Moscou ne permettra jamais une transformation de la Russie en «califat»© Alexender Nemenov Source: AFP
Photo d'illustration

Au cours des entretiens accordés au réalisateur américain Oliver Stone, le président russe a estimé qu'«aucune religion mondiale ne [pouvait] être une source du mal». Il a également déclaré que la Russie ne deviendrait jamais un «califat».

Un documentaire consacré à Vladimir Poutine et articulé autour d'une série de questions-réponses entre le président russe et le réalisateur américain Oliver Stone a été diffusé le 12 juin sur la chaîne payante américaine Showtime. 

«Vous savez, aucune religion mondiale ne peut être une source du mal. Et dans l'Islam il y a plusieurs directions et courants. Les deux plus importants sont les chiites et les sunnites. Nous voyons qu'il y a entre eux des contradictions profondes. Je pense que tout cela devra à moment ou un autre être dépassé», a expliqué le président russe au cours de ces entretiens.

Interrogé par le cinéaste Oliver Stone sur la possibilité de voir un jour la Russie se transformer en «califat», Vladimir Poutine a sobrement répondu : «Eh bien, nous ne le permettrons jamais. Regardez comment Washington n'est pas devenu un califat.»

Le maître du Kremlin a par ailleurs estimé que l'organisation terroriste Daesh comptait actuellement près de 80 000 combattants dans ses rangs, dont 30 000 étrangers provenant de 80 pays, y compris de Russie. Vladimir Poutine a également expliqué que le pouvoir des terroristes provenait en premier lieu du contrôle qu'ils exercent sur l'extraction de pétrole.

«Nous ne pouvons pas leur permettre de se renforcer davantage, ils créeraient un califat de l'Europe méridionale jusqu'à l'Asie centrale», a ajouté le président russe. 

Le documentaire The Putin Interviews, réalisé par Oliver Stone, doit être diffusé sur France 3 les 26, 28 et 29 juin.

Lire aussi : «Les guerres n’ont pas diminué» : l'emblématique discours de Poutine à Munich résonne encore

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.