Vladimir Poutine avait suggeré à Bill Clinton de faire entrer la Russie dans l'OTAN

Vladimir Poutine avait suggeré à Bill Clinton de faire entrer la Russie dans l'OTAN© Jim Bourg Source: Reuters
Vladimir Poutine rencontrant Bill Clinton à New-York au sommet de l'ONU le 6 septembre 2000

A l'époque où Bill Clinton était président des Etats-Unis, Vladimir Poutine lui avait proposé de faire entrer son pays dans l'OTAN. Des propos recueillis par le réalisateur américain Oliver Stone qui tourne un film sur le président russe.

Alors que le célèbre réalisateur américain Oliver Stone s’apprête à sortir un documentaire tiré d'une longue interview exclusive avec Vladimir Poutine, il a rendu public un détail pour le moins inattendu dans le cadre de la promotion de son film : le président russe a proposé à Bill Clinton que son pays entre dans l'OTAN. Ce qui n'a pas semblé déranger celui qui était alors président des Etats-Unis, en visite à Moscou.

«Je me souviens d'une de nos rencontres à l'époque avec le président [Bill] Clinton. Il était président [des Etats-Unis] et était venu en visite à Moscou. C'est alors que dans la discussion je lui ai demandé ce qu'il pensait d'une éventuelle adhésion de la Russie à l'OTAN. Il a répondu : "Je n'y vois pas d’inconvénient"», a confié Vladimir Poutine au réalisateur américain. Des propos qui ont notamment été relayés par le site américain Politico.

Le film d'Oliver Stone, qui devrait sortir bientôt, donne la parole à Vladimir Poutine, qui s'exprime sur de nombreux thèmes et questions qui s'étalent sur une période comprise entre son premier mandat, en 2000, et aujourd'hui.

«Il [le film] révèle un point de vue que nous, Américains, n’avons pas l'habitude d'entendre», affirme le réalisateur, ajoutant que l'affaire Snowden ou la prétendue ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine seront également abordées.

«Ce n’est pas vraiment un documentaire, mais plutôt une séance de questions-réponses. Monsieur Poutine est l'un des dirigeants les plus importants du monde, et étant donné que les Etats-Unis l’ont qualifié d'ennemi – de grand ennemi – je pense qu’il est important d’entendre ce qu’il a à dire», a récemment déclaré Oliver Stone au journal australien The Sydney Morning Herald.

Lire aussi : Les meilleures déclarations de Vladimir Poutine lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales