Des Autrichiens condamnés pour avoir emmené leurs enfants dans des territoires de Daesh en Syrie

Des Autrichiens condamnés pour avoir emmené leurs enfants dans des territoires de Daesh en Syrie© Nour Fourat / Reuters
Une ville syrienne dévastée par la guerre

Quatre parents ont été condamnés à des peines allant jusqu’à dix ans de prison pour avoir amené des enfants, parfois très jeunes, dans des zones de guerre en Syrie, où ils ont été confrontés aux atrocités du groupe terroriste Etat islamique.

Deux couples ont été condamnés par la justice autrichienne pour avoir emmené leurs huit enfants, dont un bébé de deux ans, dans des zones contrôlées par Daesh en Syrie en 2014, a rapporté l’agence de presse autrichienne APA, le 1er juin.

Le procureur de la ville de Graz, dans le sud du pays, ayant réclamé des peines exemplaires, trois des adultes ont été condamnés à dix ans de prison et un quatrième à neuf ans de détention.

Alors que la famille avait été hébergée par des membres de l’organisation terroriste durant son séjour en Syrie, les enfants ont été forcés de regarder des vidéos insoutenables d’exécutions. L’un d’eux, âgé d’à peine sept ans, a même assisté à une décapitation, précise le journal autrichien Salzburger Nachrichten.

Selon cette même source, c’est quand elles ont réalisé que la vie en Syrie ne correspondait pas vraiment à celle qu'elles avaient rêvée que les deux familles se sont enfuies à destination de la Turquie, avant d’en être expulsées vers l’Autriche.

Les quatre condamnés étaient tous de nationalité autrichienne, mais trois étaient originaires de Bosnie.

Depuis 2012, environ 300 personnes ont quitté ou tenté de quitter l’Autriche pour aller faire le djihad en Syrie, selon des données du ministère autrichien de l’Intérieur citées par APA. Une quarantaine y sont mortes et 90 sont rentrées en Autriche.

Lire aussi : Autriche : un ministre veut des bracelets électroniques pour les personnes suspectées de terrorisme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.