Canada : des écoles privées musulmanes financées par l’Arabie saoudite

Image du site Internet de l'école islamique d'Ottawa© ottawaislamicschool.org
Image du site Internet de l'école islamique d'Ottawa

Selon les documents révélés par WikiLeaks, l’Arabie saoudite aurait augmenté son financement des écoles islamiques au Canada. Contraintes de s'expliquer sur la provenance des dons, celles-ci nient toute influence sur les méthodes d'enseignement.

Les documents révélés proviennent d’échanges entre l’ambassade saoudienne à Ottawa et Riyad, la capitale du royaume wahhabite. Ils portent notamment sur deux dons – un de 200 000 dollars à une école à Ottawa et un autre dons de 150 000 dollars à une école à Mississauga selon le journal TheGlobalandMail.

L’information provenait de 500 000 documents de câbles diplomatiques saoudiens révélés par Wikileaks.

Les écoles privées en question ont expliqué à TheGlobalandMail qu'elles avaient fait une demande d'aide financière à la construction ou à l'achat de nouveaux locaux pour répondre à la croissance de leurs effectifs étudiants.

Si les dons à des écoles privées sont légales au Canada, le journal déclare cependant que ceux derniers sont susceptibles de mener à la diffusion d’un islamisme radical.

Les écoles ont assuré que ces dons n’influençaient pas leurs méthodes d’enseignement.

«Ce n’est pas comme ça qu'on travaille. Nous sommes purement Canadiens et nous avons notre propre manière de faire les choses», a annoncé Sharad Sharafeldin, chef exécutif de l’Association des Musulmans du Canada (AMC).

Cette dernière dirige plusieurs mosquées et écoles privées islamiques, comme celle de Olive Grove à Mississauga qui a notamment bénéficié d'un don de 134 000 dollars provenants de Riyad.

Suite à la divulgation de ces informations par les medias, l’école Olive Grove s'est retrouvé contrainte d’envoyer un message collectif à sa communauté expliquant que ces dons ont été faits sans conditions préalables. L'école aurait simplement postulé pour une aide auprès de l'Arabie saoudite. 

L’école Islamique d’Ottawa a également déclaré qu’elle était en développement. «[Nous sommes] sur le point de construire une extension sur notre propriété qui aurait un coût d'environ quatre millions de dollars. Cela devrait nous permettre de répondre au manque d'espace», a déclaré le directeur Mohamed Sheikh Ahmed au journal canadien.

Les câble saoudiens révèlent un autre chiffre - celui de 211 000 dollars qui ont servi à financer sous forme de don l’école islamique d’Ottawa.

«En ce qui concerne l’aide financière à un certain nombre d’institutions islamiques, y compris … l’ecole islamique d’Ottawa au Canada, nous tenons à vous informer que nous avons procédé au premier versement de cette aide par chèque», apprend-t-on des documents fournis par WikiLeaks.

Cependant, un responsable saoudien à Riyad avait demandé à ce que tout don reçoive «l'approbation écrite du gouvernement canadien».

Les dons sont légaux, mais des questions ont été soulevées au sujet des fonds saoudiens envoyés aux communautés musulmanes du Canada. «Nous devrions être préoccupés par tous ces fonds étrangers qui parviennent jusqu’ici», a déclaré le sénateur conservateur Daniel Lang, président du comité de la sécurité nationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales