Philippines : 36 corps découverts après l'attaque d'un casino revendiquée par Daesh

- Avec AFP

Philippines : 36 corps découverts après l'attaque d'un casino revendiquée par Daesh © Stringer Source: Reuters
Un homme blessé dans l'attaque de Manille

Trente-six corps ont été découverts dans un casino de Manille attaqué à l'arme automatique par un homme qui y aurait mis le feu avant de se suicider. L'attaque a été revendiquée par l'Etat islamique.

Trente-six morts, par suffocation : c'est le bilan sinistre qu'a annoncé sur CNN Philippines le chef de la police de Manille, Oscar Albayalde, après l'attaque dans la nuit du Resorts World Manila, un hôtel-casino situé près de l'aéroport international de la capitale philippine. L'organisation terroriste Daesh a revendiqué cette attaque, via un communiqué de son agence de propagande Amaq.

Si les djihadistes de Daesh ont revendiqué l'attaque meurtrière, le porte-parole de la présidence philippine, Ernesto Abella avait préalablement déclaré que l’auteur de l’attaque n’était pas terroriste. «La situation particulière à Manille n'est en rien liée à une attaque terroriste», avait-t-il précisé. 

L'attaque a débuté vers minuit heure locale dans la nuit du 1er au 2 juin quand l'homme a commencé à tirer dans l'établissement avec un fusil d'assaut M4 puis a déclenché un incendie en mettant le feu à une table de jeu, a expliqué de son côté le chef de la police philippine, Ronald dela Rosa. Selon le chef de la police de Manille toujours, l’assaillant serait étranger. «Il semble caucasien, il parle anglais, il est grand et il est blanc, donc c'est probablement un étranger», a-t-il ajouté.

L'auteur des tirs a disparu dans le chaos, la fumée et la foule des clients affolés. La police a alors lancé une chasse à l'homme qui a duré jusqu'à l'aube dans le casino, l'hôtel et le centre commercial qui font partie du Resorts World Manila.

A l'issue de l'opération, le chef de la police a d'abord annoncé que le tireur avait été abattu par des policiers, avant de changer de version une heure plus tard en déclarant qu'il avait été trouvé mort après s'être suicidé par le feu.

Lire aussi : Philippines : fusillade dans un complexe de loisirs dans la capitale Manille (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»