L’armée russe a éliminé 80 terroristes et de nombreux véhicules de Daesh quittant Raqqa pour Palmyre

L’armée russe a éliminé 80 terroristes et de nombreux véhicules de Daesh quittant Raqqa pour Palmyre© Capture d'écran de la video du ministère russe de la Défense
Le convoi de Daesh attaqué par l'aviation russe

En Syrie, les avions de combat russes ont détruit un important convoi de l’Etat islamique tentant de fuir de leur bastion de Raqqa vers Palmyre. Des dizaines de véhicules transportant des armes et 80 djihadistes ont été anéantis.

Trois convois de Daesh, qui ont quitté dans la nuit du 29 au 30 mai la ville de Raqqa en direction de Palmyre, ont été repérés et pris pour cible par l’aviation russe, selon le ministère russe de la Défense. Les frappes ont tué 80 terroristes et détruit 36 véhicules, huit camions citernes et 17 pickups transportant des mortiers et des mitrailleuses de gros calibres.

«La force opérationnelle russe en Syrie a averti que toute tentative des combattants de Daesh de fuir Raqqa via un corridor ouvert vers Palmyre ferait face à la force», ont annoncé les militaires.

Ce n’est pas la première fois que les combattants de Daesh essayent de fuir leur bastion de Raqqa, alors que les Forces démocratiques syriennes soutenues par les Etats-Unis se rapprochent de la ville. Un grand convoi de Daesh de 39 véhicules et 120 combattants avait déjà été repéré le 25 mai près de Raqqa, selon une source du ministère russe de la Défense de l’agence de presse RIA Novosti. D’après la même source, un total de 39 pickups équipés de mitrailleuses avait alors été détruits.

La Russie avait déjà annoncé le 31 mai avoir tiré depuis un sous-marin et une frégate déployés en mer Méditerranée plusieurs missiles de croisière de type Kalibr contre des cibles de Daesh, une première depuis novembre 2016.

Lire aussi : Des navires russes lancent quatre missiles de croisière sur les positions de Daesh près de Palmyre

Ces frappes russes interviennent alors que des rebelles soutenus par les Etats-Unis se battent face à l’Etat islamique au nord et à l’est de Raqqa. Ils sont néanmoins encore loin de pouvoir lancer l'assaut sur ce bastion de l'organisation terroriste, le côté sud de la ville échappant à leur contrôle. Selon le ministère russe de la Défense, les terroristes de Daesh utilisent le corridor sud pour évacuer leurs unités.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.