Pour financer sa rénovation, Notre-Dame de Paris en appelle aux mécènes américains

Pour financer sa rénovation, Notre-Dame de Paris en appelle aux mécènes américains Source: AFP
Notre-Dame de Paris, construite entre 1163 et 1345

Le temps et les nombreux visiteurs abîment chaque année davantage la cathédrale de Paris. L'archevêché lance un appel aux dons pour financer une restauration estimée à 100 millions d'euros mais mise surtout sur la générosité des mécènes américains.

Afin de financer une rénovation dont le coût total est estimé à 100 millions d'euros, l’archevêché de Paris a décidé de lancer un appel au mécénat, en s'appuyant notamment sur une fondation créée dans ce but aux Etats-Unis.

Malgré sa robustesse et le fait qu'elle ait traversé les âges depuis le XIIIe siècle, la cathédrale Notre-Dame de Paris doit faire face à de nombreuses dégradations et à l'usure. Chutes de gargouille, pinacles effondrés, statues qui s'effritent... le temps inflige ses outrages au bâtiment dont la dernière rénovation remonte aux années 1990, lorsqu'une partie de la façade avait été nettoyée afin de lui rendre un peu de sa splendeur. Avec 14 millions de visiteurs annuels, la cathédrale est particulièrement exposée.

«L'état de la cathédrale Notre-Dame est en fait aujourd'hui parvenu à un stade où ses structures ne pourront bientôt plus jouer leur rôle et menaceront la stabilité même du monument, sans parler de la perte définitive de décors sculptés», fait savoir l’archevêché sur son site internet. Le coût des travaux à engager s'élève, selon ses estimations, à 100 millions d'euros, dont près de 10% entièrement dévolus à la réfection de la flèche. 

Le porte-parole de la cathédrale explique au Figaro que la récolte s'annonce d'ores et déjà complexe. Cinq millions d'euros sont recueillis chaque année grâce aux quêtes et aux dons. Quant à l'Etat, il consacre deux millions d'euros de son budget à l'entretien du bâtiment millénaire. «Nous avons compris qu'il fallait changer de paradigme si l'on voulait sauver la cathédrale, et se lancer dans la quête d'argent privé», constate-t-il.

Un appel au mécénat a donc été lancé en France... mais également aux Etats-Unis. Le fisc américain vient en effet de donner son autorisation à la création d'une fondation baptisée «Friends of Notre-Dame de Paris» (Les Amis de Notre-Dame de Paris). Son objectif sera de recueillir des fonds auprès des donateurs américains, réputés particulièrement sensibles au sort de la cathédrale parisienne, notamment grâce au succès du dessin-animé de Walt Disney Le bossu de Notre-Dame ainsi qu'à celui de la comédie musicale de Luc Plamondon Notre-Dame de Paris. Une vaste campagne sera menée à partir de 2018 outre-Atlantique, visuels et photos à l'appui, pour convaincre de généreux mécènes de bien vouloir secourir le joyau gothique qui trône au cœur de Paris.

Lire aussi : Le pape François avoue ne pas savoir d'où vient Emmanuel Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.