Les services marocains auraient-ils signalé Yassin Salhi à leurs homologues français?

Arrestation de Yassin Salhi© Emmanuel FoudrotSource: Reuters
Arrestation de Yassin Salhi

Selon le journal marocain arabophone Al Ahdate Al Maghribia, «les services marocains avaient averti leurs homologues français de la dangerosité du terroriste algérien Yassine Salhi, à l’origine de la décapitation de son patron».

Selon Al Ahdate Al Maghribia, Yassin Salhi, qui avait tenté de faire exploser une usine en Isère en précipitant sa voiture dans un hangar rempli de bouteilles de gaz, était également connu des services marocains pour ses liens avec des mouvances jihadistes.

Toujours selon le journal marocain, «les services français avaient pris contact avec leurs homologues marocains aussitôt après la décapitation et la tentative d’attentat contre l’usine d’Isère pour demander davantage de renseignements au sujet du suspect».

Cette révélation intervient alors que selon le Procureur de Paris François Molin, Yassin Salhi «s'était rendu plusieurs fois au Maroc et en Arabie saoudite en 2003 et 2004». Des séjours en Syrie en 2009 ont également été évoqués par son épouse et sa soeur lors de leur interrogatoire par la police française.

En savoir plus: Isère: le procureur confirme le lien avec une entreprise terroriste

Le Ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait également reconnu que l’auteur de l’attentat était fiché par les services français pour sa proximité avec les milieux salafistes radicaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales