Macron et Poutine échangent une poignée de main cordiale, loin des bras de fer avec Trump (VIDEOS)

Macron et Poutine échangent une poignée de main cordiale, loin des bras de fer avec Trump (VIDEOS)
Photo ©Philippe Wojazer/Reuters

Dans la série des poignées de mains que Donald Trump inflige à ses homologues quand il n'oublie pas, celle échangée entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine fera date. A la fois pour sa sobriété et sa courtoisie.

A l'occasion de la visite d'Etat de Vladimir Poutine à Versailles, ce 29 mai 2017, Emmanuel Macron et son homologue russe ont choisi d'échanger une poignée de main des plus chaleureuses, dans une ambiance décontractée.

Un peu plus tôt, alors que le président russe arrivait en voiture dans la cour du château, Emmanuel Macron a descendu les marches du château de Versailles pour venir à la rencontre du président russe. Le président français a donc pris une liberté avec l'usage protocolaire, consistant à attendre que l'invité ne rejoigne son hôte.

Une économie de force physique qui tranche avec le violent secouement de main, plus qu'un serrement, que Donald Trump avait infligé au président français quelques jours plus tôt lors du sommet de l'OTAN à Bruxelles le 25 mai 2017.

Emmanuel Macron avait alors ostensiblement changé sa trajectoire le menant au contact de Donald Trump pour aller serrer la main de la chancelière allemande Angela Merkel ainsi que d'autres dirigeants.

Le président de la République est revenu sur l'épisode dans le Journal du dimanche du 28 mai 2017, en admettant la porté symbolique : «Ma poignée de main avec Donald Trump, ce n’est pas innocent, ce n’est pas l’alpha et l’oméga d’une politique mais un moment de vérité». Pour accueillir Vladimir Poutine à Versailles ce 29 mai, Emmanuel Macron est donc allé à la rencontre de son homologue. «L'alpha et l'omega» d'un rapprochement ?

Lire aussi : Vladimir Poutine reçu par Emmanuel Macron à Versailles : programme d'une rencontre attendue

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales