Maroc : arrestation de quatre djihadistes suspectés de vouloir frapper l'infrastructure touristique

Maroc : arrestation de quatre djihadistes suspectés de vouloir frapper l'infrastructure touristique© 2m.ma
Capture d'écran d'une vidéo d'une des arrestations menées par la BCIJ au Maroc

Les unités antiterroristes marocaines ont réalisé un vaste coup de filet permettant le démantèlement d'une cellule terroriste dans le nord du pays et l'arrestation de quatre personnes suspectées d'être en lien avec l'organisation Daesh.

Le ministère marocain de l'Intérieur a fait savoir par communiqué que le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) avait démantelé le 26 mai une cellule terroriste affiliée à l’organisation djihadiste Daesh lors d'une opération antiterroriste menée à Maril et à Nador, deux villes situées au nord du pays, sur la côté méditerranéenne.

Selon le communiqué du ministère, l'intervention a permis l'arrestation de quatre jeunes hommes, ainsi que la saisie de matériels de propagande djihadiste, d'équipements électroniques, de balles et de dessins reproduisant le drapeau de Daesh. La presse marocaine a par ailleurs diffusé des vidéos de l'arrestation d'un des djihadistes présumés. 

Le ministère marocain de l'Intérieur a par ailleurs affirmé que les suspects arrêtés avaient acquis une compétence dans la fabrication de bombes artisanales et qu'ils avaient planifié des assassinats de personnalités, ainsi que des attentats au Maroc, ciblant notamment des «infrastructures sensibles et touristiques».

Lire aussi : Pour Bouteflika, l’instabilité de ses voisins nourrit «les résidus du terrorisme» en Algérie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.