Autriche : 260 000 signatures pour une sortie de l’UE

Le parlement à Vienne© Heinz-Peter Bader Source: Reuters
Le parlement à Vienne

Plus de 260 000 autrichiens ont signé une pétition appelant à la sortie de l’Union Européenne. Le parlement du pays doit désormais discuter sur l’issue.

Un nombre précis de 261 159 personnes qui ont déposé leur signature comprend 4,12% de l'électorat du pays. 

La pétition a reçu la plus grande popularité dans la région de la Basse-Autriche (ou 5,18% des électeurs potentiels l’ont signé) de en Carinthie (4,48%).

Le seuil pour lancer des débats sur un referendum potentiel est de 100 000 personnes.

La pétition a été lancée par un traducteur de 66 ans, Inge Rauscher, qui avait déjà composé un document similaire en 2000. A cette époque-là, il avait été signé par 3,35% de l'électorat.

Capture d’écran du compte Twitter @FibsFreitag
Capture d’écran du compte Twitter @FibsFreitag

Rauscher a rapporté au journal The Local qu'une hausse de l'appui au referendum pourrait être expliquée par la crise économique et la crise grecque. Elle a indiqué dans un communiqué que «c’était un résultat formidable».

L’Autriche se trouve parmi des pays les plus riches de l’Union Européenne, avec seulement 4,3% du chômage en 2012, un des taux les plus bas au sein de l’Union. L’Autriche se place également à la 11ème place parmi les pays les plus riches du monde en termes de PIB.

Un tel referendum est à l’ordre du jour au Royaume-Uni. Il est prévu d’avoir lieu avant 2017, bien que le jour précis n'a pas encore été clairement déterminé. Selon le dernier sondage d'opinion mené par YouGov, 38%  des Britanniques se prononceraient pour la sortie de l’Union Européenne, tandis que 44 préféraient y rester.

C’est en 2013 que David Cameron avait promis de tenir un referendum, qui a provoqué des sondages d’opinion dans d’autres pays de l’UE. Ainsi au Danemark, 52% des citoyens ont confirmé leur fidélité à l'Europe, tandis que 47% voulaient voir une révision des conditions de leur appartenance à l'UE. En Irlande, deux-tiers des répondants s'étaient prononcé pour l’UE.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales