WikiLeaks/TiSA : finie la préférence nationale, les Français sont invités à choisir...américain !

Les grandes gagnantes de cette libéralisation des services...seront les multinationales américaines© Shannon Stapleton Source: Reuters
Les grandes gagnantes de cette libéralisation des services...seront les multinationales américaines

WikiLeaks a rendu public l'avant-projet de libéralisation des services, discuté en secret entre les Etats-Unis et 52 pays (dont la France). Plus de barrières, plus de normes : les grands gagnants seront évidemment les multinationales américaines.

WikiLeaks vient de publier 17 nouveaux documents inédits faisant état de l'avancement des discussions entre les Etats-Unis et ses 52 partenaires (dont les 28 membres de l'Union européenne) sur le traité Tisa, l'accord sur les services.

La finance, l'informatique, les transports maritimes, les télécommunications, le courrier, le e-commerce: le Tisa passe tout à la moulinette. 

Mais il va encore plus loin et s'attaque désormais aux marchés publics. Dans le communiqué de presse, publié sur le site de Julian Assange, on peut lire : «Le projet d'annexe vise à réduire la réglementation des marchés publics afin de s'assurer que les gouvernements ayant signé le Tisa ne favoriseront pas les services locaux par rapport aux services fournis par des multinationales étrangères.»

En clair: plus de préférence nationale dans les choix de marchés publics, plus d'obligation de création d'emplois sur le territoire en question, plus de normes.

Bref, les grands gagnants de ce démantelement en règle des services publics seront bien les multinationales américaines. Bulldozers aux prix imbattables, elles risquent de rafler une bonne partie des marchés dans toute sa zone d'accord.

Verazon, Fedex, les géants américains devraient rafler tous les marchés© Capture d'écran réalisée sur le site de WikiLeaks
Verazon, Fedex, les géants américains devraient rafler tous les marchés

Lors de précédentes révélations cet hiver, nous avions déjà appris que les «partenaires» avaient l'intention de libéraliser totalement le marché des services financiers, trop encadré à leurs yeux. Plus question non plus, «d'embêter» les entreprises spécialisées dans l'informatique. Les Etats ne seront désormais plus en mesure de leur demander des codes sources, explique Mediapart, et ce même s'il s'agit de sécurité: «Les droits imprescriptibles des groupes doivent passer au-dessus des États.» Quant aux services publics, jugés suspects, ils pourront même être attaqués en justice par les entreprises concurrentes afin de casser leur situation de quasi-monopole.

Le Tisa est le troisième élément du triptyque infernal- TAFTA (l'accord transatlantique sur les biens) et TPP (accord trans-pacifique)- négocié par les américains avec le reste du monde.

En savoir plus: «TAFTA, TISA, TPP: ce que les Etats-Unis négocient en secret et qui pourraient changer nos vies !»

Il est sans doute le plus mal connu des trois, pourtant il pourrait changer durablement la vie de millions de personnes et de Français notamment

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales