Recep Tayyip Erdogan réélu à la tête de l'AKP, le parti au pouvoir

Recep Tayyip Erdogan réélu à la tête de l'AKP, le parti au pouvoir Source: Reuters
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et son épouse Emine Erdogan au congrès exceptionnel de l'AKP le 21 mai 2017

Recep Tayyip Erdogan a été réélu à la tête du parti de la Justice et du développement (AKP) après un intermède de près de trois ans, grâce à l'entrée en vigueur d'une première mesure de la réforme constitutionnelle adoptée par référendum le 16 avril.

«Avec 1 414 voix, notre chef fondateur a été choisi comme président», a déclaré Hayati Yazici, vice-président du parti de la Justice et du Développement (AKP), après un vote des délégués du parti réunis en congrès exceptionnel à Ankara, le 21 mai, pour élire leur président. En tant qu'unique candidat, le président turc était assuré de reprendre la direction du parti qu'il avait fondé en 2001. 

Le congrès de l'AKP s'est tenu sous très haute sécurité, en présence de dizaines de milliers de personnes. Alors même que les cadres du parti élisaient leur chef, les autorités turques annonçaient que deux hommes, suspectés de projeter un attentat dans la capitale pour le compte du groupe terroriste Etat islamique, avaient été abattus par la police.

Une disposition de la constitution turque, modifiée par le référendum du 16 avril dernier, interdisait jusqu'ici au président de la République d'exercer la fonction de chef de parti politique. Recep Tayyip Erdogan avait ainsi dû renoncer à occuper ce poste en 2014, lors de son élection à la tête du pays. La modification du texte lui permet désormais de retrouver ce poste, qui devrait l'aider à organiser sa réélection à la présidentielle de 2019.

Lire aussi : Turquie : un rédacteur en chef du journal d'opposition Cumhuriyet a été placé en détention

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.