Deux avions de chasse chinois interceptent un renifleur américain en mer de Chine orientale

Deux avions de chasse chinois interceptent un renifleur américain en mer de Chine orientale© Global Look Press
Un Sukhoi Su-30

Peu après l'annonce par Pyongyang du succès d'un essai de missile susceptible d’atteindre les bases américaines du Pacifique, un avion américain spécialisé dans la détection de substances radioactives a été intercepté près de la péninsule coréenne.

Deux Sukhoi Su-30 chinois se sont rapprochés à moins de 50 mètres d’un avion américain WC-135 Constant Phoenix, qui volait dans l’espace aérien international au-dessus de la mer de Chine orientale le 17 mai, ont rapporté des responsables américains à la chaîne CNN.

Surnommé «renifleur», l'engin, qui permet de détecter des débris radioactifs résultant d’une détonation nucléaire, a ensuite quitté la zone.

Son équipage, qui a assuré avoir agi dans le respect du droit international, a décrit la confrontation comme «non-professionnelle», ont ajouté les responsables cités par la chaîne.

«L’incident est abordé avec la Chine à travers les canaux diplomatiques et militaires appropriés», a déclaré la porte-parole de l’armée de l’air américaine Lori Hodge à Reuters.

Par le passé, des avions «renifleurs» avaient déjà été utilisés par les Etats-Unis, pour récolter des preuves d’essais nucléaires réalisés par la Corée du Nord, explique CNN.

Le 15 mai, Pyongyang a déclaré avoir testé un missile balistique «capable de transporter une grande et puissante tête nucléaire», selon l’agence de presse nord-coréenne KCNA. Le gouvernement nord-coréen affirme que l’arme est capable d’atteindre les bases américaines situées dans le Pacifique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.