Rencontre Abbas-Poutine : la Russie soutient la reprise du dialogue entre Israël et la Palestine

- Avec AFP

Rencontre Abbas-Poutine : la Russie soutient la reprise du dialogue entre Israël et la Palestine
Mahmoud Abbas et Vladimir Poutine lors de leur rencontre à Sotchi le 11 mai 2017, photo ©Reuters

A l'occasion de sa rencontre avec Mahmoud Abbas, Vladimir Poutine lui a fait part de la volonté de la Russie d'œuvrer à une reprise des discussions, sans intermédiaire, entre l'Autorité palestinienne et l'Etat juif.

«[Moscou] continue à soutenir la reprise d'un dialogue direct entre Israéliens et Palestiniens», a affirmé Vladimir Poutine à l'issue d'une rencontre ce 11 mai avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Sotchi. «La coexistence pacifique des deux Etats, Israël et la Palestine, est une condition préalable à toute véritable sécurité et stabilité dans la région», a-t-il souligné.

Le dirigeant palestinien a déclaré de son côté qu'il appréciait les efforts déployés par la Russie pour lutter contre le terrorisme, ainsi que sa contribution au renforcement de la sécurité et de la stabilité au Proche-Orient, a rapporté l'agence de presse RIA Novosti.

Selon l'agence officielle palestinienne Wafa, il a aussi rappelé à cette occasion la volonté du président américain Donald Trump de contribuer à trouver une solution au conflit.

Le 4 mai dernier, le président de l'Autorité palestinienne, en visite aux Etats-Unis, avait rencontré pour la première fois le locataire de la Maison Blanche. Faisant valoir son expérience d'homme d'affaires, Donald Trump s'était alors posé en «médiateur», en «arbitre» ou encore en «facilitateur». Quelques jours plus tard, le président palestinien s'était d'ailleurs déclaré prêt à rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou sous le parrainage du président américain.

Le dialogue israélo-russe n'est pas en reste : le 4 mai, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, avait appelé son homologue russe Sergueï Choïgou, selon un communiqué du ministère russe de la Défense. Les deux hommes avaient alors évoqué «la coopération russo-israélienne», ainsi que des questions de sécurité dans la région du Proche-Orient.

Lire aussi : Ramallah: des milliers de Palestiniens manifestent pour soutenir les prisonniers en grève de la faim

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales