Afghanistan : l'armée américaine revient dans la province de Helmand qu'elle avait quitté en 2014

Afghanistan : l'armée américaine revient dans la province de Helmand qu'elle avait quitté en 2014© Omar Sobhani Source: Reuters

Les Marines américains sont de retour dans la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, contrôlé par les Taliban. Ces mêmes troupes s'en étaient retirés en 2014. Depuis, la situation sécuritaire s'est fortement dégradée.

Près de 300 soldats américains sont arrivés dans la province de Helmand le 29 avril, a rapporté l'AFP. Une cérémonie en présence du général John Nicholson, patron des forces américaines en Afghanistan, doit marquer le retour de ce corps expéditionnaire de prestige qui a subi de lourdes pertes dans cette province troublée, centre de la production de pavot dans le pays.

L'envoi de ce détachement s'effectue dans le cadre normal des rotations de l'armée américaine, qui compte 8 400 hommes déployés sous mandat de l'OTAN dans le pays, principalement pour appuyer les forces afghanes face aux combattants islamistes. Mais 2 150 d'entre eux mènent des missions spéciales contre les groupes accusés de terrorisme.

Contrairement à leurs précédents séjours, les Marines n'auront pas en principe de rôle direct dans les combats contre les insurgés, leur mission étant de former et de conseiller les cadres de l'armée et de la police afghanes sur place.

Ils appuieront ainsi le 215e Corps d'Armée et la 505e Zone de la police nationale, appelée elle aussi en première ligne dans les combats.

Les troupes américaines proviennent du 6e régiment des Marines stationné au Camp Lejeune, en Caroline du Nord, selon Military.com.

En Afghanistan, les forces gouvernementales ont perdu du terrain face aux Taliban ces derniers mois et ne contrôlent plus que 57% des 460 districts du pays.  

De plus, depuis le départ des Marines et de la majorité des forces combattantes occidentales, fin 2014, le groupe Etat islamiste s'est installé dans l'est du pays, dans quelques districts du Nangarhar où trois soldats américains ont récemment trouvé la mort face à Daesh, dont deux cette semaine.

La situation du Helmand est elle-même particulière, comme l'a relevé cet hiver le général John Nicholson : le problème n'y est pas seulement de contrer les Taliban, mais aussi les réseaux criminels prospérant grâce au trafic de drogue, estimait-il.

L'arrivée des Marines survient au lendemain de l'annonce par les Taliban d'une nouvelle offensive pour le printemps 2017, menaçant les forces de sécurité afghanes. La semaine dernière, les combattants islamistes ont mené une des attaques les plus meurtrières depuis le début de l'année, tuant plus de 100 soldats afghans dans une base militaire dans la province de Balkh, dans le nord du pays.

Lire aussi : Afghanistan : un attentat aurait eu lieu près d’une base US après l’arrivée de Mattis dans le pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»