Qatar : marche de solidarité avec les trois étudiants musulmans assassinés à Chapel Hill

(STR / AFP)Source: AFP
(STR / AFP)

Près de 1 000 personnes sont descendues dans les rues de Doha au Qatar, pour exprimer leur colère après le meurtre de trois étudiants musulmans la semaine dernière en Caroline du Nord aux Etats-Unis.

Le Qatar a qualifié ce meurtre d’«acte terroriste». Selon l’AFP, les manifestants portaient des pancartes munies de slogans tels que «Mettez fin aux crimes haineux», «Unité» et «Nous tous avons le droit de vivre libérés de la haine».

L’ambassadeur des Etats-Unis au Qatar, Dana Shell Smith, était parmi les manifestants et au terme du défilé, elle a twitté que «c’était bien de voir des jeunes gens rejetant tout type de haine».

A la fin de cette march, organisée par une fondation présidée par la mère de l'émir du Qatar Cheikha Mozah bint Nasser Al Missned, les manifestants ont regardé une vidéo de Suzanne et de Farris Barakat, le frère et la sœur d’une des victimes de ce meurtre. Dans ce film, Farris Barakat a déclaré qu’il était «incroyable» que «le peuple du Qatar pense à nous et à notre famille».

La semaine dernière, trois étudiants Deah Shaddy Barakat, 23 ans ; sa femme, Yusor Abu-Salha, 21 ans ; et sa sœur Razan Abu-Salha, 19 ans ont été assassinées. Le meurtre s’est produit dans la ville universitaire de Chapel Hill en Caroline du Nord.

Craig Stephen Hicks, voisin des étudiantes âgé de 46 ans, a été arrêté en tant que suspect de ce triple meurtre. Il est considéré comme quelqu’un de férocement hostile à la religion : sur sa page Facebook, il a publié des posts antireligieux contre l’islam, le christianisme et les mormons.

La police considère que ce crime s’est produit suite à une dispute pour une place de parking alors que la famille des étudiants croit que cette attaque était motivée d'un point de vue antithéiste.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales