Tsahal disperse une manifestation en soutien aux grévistes de la faim palestiniens (VIDEO)

Tsahal disperse une manifestation en soutien aux grévistes de la faim palestiniens (VIDEO)© Ahmad Gharabli Source: AFP
Des forces de sécurité israéliennes

Les Forces de défense israéliennes ont utilisé des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène à Bethléem pour disperser un rassemblement en soutien aux détenus palestiniens grévistes de la faim enfermés dans des prisons israéliennes.

Une manifestation en soutien aux prisonniers palestiniens engagés dans une grève de la faim pour protester contre leurs conditions d’incarcération a commencé près du camp de réfugiés d’Al-Azza, où des manifestants ont monté une tente. Ils ont ensuite marché en brandissant des drapeaux palestiniens et scandant des slogans anti-israéliens jusqu’à l’entrée nord de Bethléem.

Tsahal est alors intervenu. Les forces de sécurité israéliennes se sont servies de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogène pour disperser la foule, alors que des Palestiniens ont répondu par des jets de pierres.  

Un Palestinien aurait été arrêté et plusieurs personnes auraient été indisposées par l'inhalation du gaz lacrymogène, selon l’agence de presse Wafa. Un porte-parole de Tsahal a cependant déclaré qu’il n’était pas au courant d'arrestations ou de la présence de blessés parmi les manifestants, mais qu'il allait examiner ces informations.

La grève de la faim lancée par des détenus palestiniens au sein de prisons israéliennes a commencé le 17 avril. Ils revendiquent la levée des restrictions imposées aux visites de leurs familles, un meilleur accès aux soins de santé et la restauration des services d’éducation. Selon le journal The Times of Israel, ils seraient entre 1 200 et 1 300.

Lire aussi : Des militants de droite israéliens organisent un barbecue pour affamer les grévistes palestiniens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales