Daesh revendique l'attaque des locaux du FSB dans l’Extrême-Orient russe, qui a fait deux morts

Daesh revendique l'attaque des locaux du FSB dans l’Extrême-Orient russe, qui a fait deux morts© Natalia Seliverstova Source: Sputnik
Suivez RT France surTelegram

Un jeune homme a ouvert le feu sur un officier du Service de sécurité fédéral russe (FSB) dans des locaux du service de la ville de Khabarovsk, en Russie. L'attaque, qui a fait deux morts selon un premier bilan, a été revendiquée par Daesh.

L'organisation djihadiste Etat islamique a revendiqué l'attaque ayant fait deux morts le 21 avril dans les locaux des services secrets russes à Khabarovsk (Extrême-Orient russe), selon le centre américain de surveillance des sites jihadistes SITE, cité par l'AFP.

Le Centre indique que l'Amaq, organe de propagande de Daesh, a publié un court texte en arabe sur le réseau social Telegram, faisant référence à une «source de sécurité» qui a revendiqué cette attaque. Selon le texte, cette source a indiqué que l'attentat avait fait trois morts et blessé d'autres personnes.

Le 21 avril, un inconnu armé s'est introduit dans le quartier général du FSB de la ville de Khabarovsk, située dans l’Extrême-Orient russe. Refusant de justifier sa présence et de se faire contrôler, il a sorti une arme s’est mis à tirer sur les personnes présentes dans la pièce. Un agent du FSB et un civil ont été tués et une troisième personne a été blessée.

Le FSB a fait savoir que le tireur avait été abattu. Aucun engin explosif n’a été retrouvé sur le corps de l’assaillant.

Il a été identifié comme étant A.V. Konev, un habitant de la région de Khabarovsk âgé de 18 ans. «Il était connu de nos services pour des liens à un groupe néonazi», a précisé le FSB.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix