Deux hommes soupçonnés de préparer des attentats en Russie ont été abattus

Deux hommes soupçonnés de préparer des attentats en Russie ont été abattus© capture d'écran de la vidéo de FSB

Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a fait savoir que deux hommes soupçonnés de préparer des attentats en Russie avaient été abattus près de la ville de Vladimir, à 180 kilomètres de Moscou.

Le 19 avril, le Service fédéral de sécurité russe, le FSB, a déclaré avoir neutralisé deux hommes originaires d’une région asiatique, âgés de 26 et de 28 ans. Tous deux étaient soupçonnés d’être liés à des recruteurs internationaux pour les organisations terroristes.

«Lors de leur arrestation, deux hommes originaires d’une région asiatique ont opposé une résistance armée aux agents du Service fédéral de sécurité russe. Ils ont tous deux été neutralisés», lit-on dans un communiqué du FSB.

L’opération s’est déroulée dans une habitation privée, près de la ville de Vladimir, située à 180 kilomètres de la capitale russe. Les agents fédéraux y ont retrouvé des traces de composants explosifs, des Kalachnikovs, des Makarovs et des munitions. Selon les informations du FSB, les hommes abattus préparaient de nouveaux attentats en Russie.

Le Comité anti-terroriste russe a fait savoir qu’en 2016 seulement, au moins 16 attentats avaient été déjoués en Russie dans neuf villes russes, y compris Moscou. 46 cellules terroristes internationales ont été éliminées.

Pourtant, le 3 avril, un kamikaze est parvenu à se faire exploser dans le métro de Saint-Pétersbourg à la station Sennaïa Plochtchad. Selon le dernier bilan, 14 personnes ont été tuées et 62 autres, blessées. D'après l’enquête, l’auteur présumé de cet attentat était un citoyen russe d’origine kirghize, Akbarjon Djalilov, âgé de 22 ans.

Lire aussi : Russie : le chef de la branche russe de Daesh tué dans une opération spéciale du FSB (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage