Russie : le chef de la branche russe de Daesh tué dans une opération spéciale du FSB (VIDEO)

Russie : le chef de la branche russe de Daesh tué dans une opération spéciale du FSB (VIDEO) Source: Sputnik
Opération antiterroriste dans le Caucase

Le service fédéral de sécurité (FSB) russe a tué le chef d’un groupe terroriste qui avait prêté allégeance à Daesh, ainsi que ses combattants dans le nord du Caucase au cours d'une opération dans la république russe du Daguestan.

«Parmi les bandits neutralisés, ont été identifiés le chef de la branche de l'Etat islamique pour la région du Caucase, Roustam Aselderov, né en 1981, et quatre de ses proches collaborateurs», a déclaré le FSB dans un communiqué.

Tous les terroristes ont été neutralisés dans une habitation privée près de la ville de Makhatchkala, capitale de la république du Daguestan.

Lors de l’opération, les policiers ont encerclé les terroristes et leur ont demandé de rendre leurs armes mais les combattants de Daesh ont ouvert le feu. Tous les cinq victimes ont été tuées dans la fusillade. Aucun des hommes des forces de l'ordre ni aucun civil n'a été tué ou même blessé.

Au cours du raid «des armes automatiques et une grande quantité de munitions et d'explosifs» ont été retrouvés dans l’habitation des terroristes.

D’après les révélations du FSB, Roustam Aselderov, également appelé cheikh Abou Mohammad al-Qadari, était un membre actif du groupe terroriste depuis 2007. En 2012, il est devenu le chef de l’organisation terroriste «Imarat Kavkaz». En 2014, il était parmi les premiers qui ont prêté allégeance au chef suprême de Daesh, Abou Bakr al-Bagdadi. Depuis, le groupe a revendiqué la responsabilité de nombreuses attaques contre la police au Daguestan.

Il était aussi impliqué dans la préparation deux attentats simultanés à la voiture piégée dans le Caucase qui avaient fait, en mai 2012, 40 morts et plus d’une centaine blessées.

Roustam Aselderov était en outre l’un des organisateurs des attentats à la bombe, en décembre 2013, dans la gare et dans un trolleybus de à Volgograd, l'ex-Stalingrad. 34 personnes avaient perdu la vie dans ces deux attaques terroristes.

Le FSB considère en outre que Roustam Aselderov était l'organisateur d'un attentat manqué qui aurait dû être commis sur la place Rouge à Moscou lors du Nouvel An 2010 par deux femmes kamikazes.

En septembre 2015, le département d'Etat américain avait décrété des sanctions personnelles contre à Roustam Aselderov, qualifié de «combattant terroriste étranger», après sa désignation par l'EI comme chef de sa branche dans la région.

En octobre dernier, les autorités russes avaient offert une prime de 5 millions de roubles (73 000 euros) pour toute personne qui fournirait des informations permettant de le localiser.

Lire aussi : Le renseignement russe déjoue des cyberattaques massives et met en garde contre leur survenance

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage