Des navires militaires russes et américains convergent vers la Corée... pour des raisons différentes

Des navires militaires russes et américains convergent vers la Corée... pour des raisons différentes Source: Sputnik

Fleuron de la Flotte russe, le croiseur lance-missile Varyag fait escale dans un port de Corée du Sud dans le cadre d'un plan de coopération internationale. Le porte-avions américain USS Carl Vinson s'approche lui des côtes nord-coréennes.

Le porte-parole de la Flotte russe du Pacifique, Vladimir Matveev, a fait savoir que le croiseur lance-missiles russe Varyag, accompagné du pétrolier Petchenga, était arrivé au port sud-coréen de Busan.

«Les militaires de la Flotte du Pacifique pourront visiter les curiosités de Busan et participeront à une série de matchs amicaux contre des marins sud-coréens», a-t-il précisé.

Il a aussi déclaré que des représentants militaires des deux pays avaient prévu de négocier les contours de leur future coopération à l'occasion de cette escale. Les navires russes resteront en Corée du Sud jusqu’au 14 avril, avant de poursuivre leur expédition qui les verra faire escale dans sept autres ports étrangers de la région Pacifique.

Quelques jours plus tôt, le 8 avril, le commandement des forces armées américaines du Pacifique a ordonné au porte-avions USS Carl Vinson et son escadre, qui se dirigeaient vers l'Australie via Singapour, de faire route vers le Pacifique Ouest en direction de la péninsule coréenne. La raison principale de ce déroutement est la «menace» représentée par la Corée du Nord dans la région. Pour le moment, l'USS Carl Vinson se trouve toujours en haute mer. Selon le site russe d'information Lenta.ru, le sous-marin américain à propulsion nucléaire USS Ohio, qui fait partie du groupe aéronaval, dispose d'au moins 154 missiles Tomahawk à son bord. 

La Corée du Nord a dénoncé le 11 avril l'envoi «insensé» de l'escadre américaine. Pyongyang se dit prêt à «se défendre par la voie des armes».

En savoir plus : Pyongyang promet de répondre au déploiement «insensé» de la marine américaine 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»