Juste avant l’attaque US en Syrie, Clinton appelait à «détruire les bases aériennes syriennes»

Juste avant l’attaque US en Syrie, Clinton appelait à «détruire les bases aériennes syriennes»© Shannon Stapleton Source: Reuters
Hillary Clinton

Peu de temps avant l’annonce faite par le président américain Donald Trump de frapper une base militaire syrienne, son ancienne adversaire à l’élection présidentielle, Hillary Clinton, a fait la même proposition, dans une interview au New York Times.

«Assad dispose de forces aériennes, et ces forces aériennes sont la cause de la plupart des morts civiles. Et je crois profondément que nous aurions dû –et devons toujours – détruire ses bases aériennes et l'empêcher de pouvoir s'en servir pour bombarder des innocents et utiliser du gaz sarin contre eux», a déclaré Hillary Clinton au New York Times, quelques heures à peine avant le lancement des frappes américaines contre la base militaire d’Al-Chaayrate, en Syrie. Il s'agissait de sa première interview depuis sa défaite à l’élection présidentielle.

L’ancienne candidate démocrate à la Maison Blanche a également reconnu que les Etats-Unis auraient dû «avoir fait davantage à l’époque», lorsqu'elle occupait le poste de secrétaire d’Etat.

Lire aussi : Intervention militaire en Syrie : le temps des regrets pour François Hollande

Elle a tenu ces propos peu avant que Washington ne tire 59 missiles de croisière depuis la Méditerranée sur une base aérienne syrienne située dans la province de Homs, d’où, selon les autorités américaines, une attaque chimique aurait été lancée dans la province d’Idlib. Le président américain Donald Trump a déclaré que ces frappes étaient «d'un intérêt vital pour la sécurité nationale des Etats-Unis».

Lire aussi : «N'attaquez pas la Syrie !» : Donald Trump a-t-il oublié ses messages publiés sur Twitter en 2013 ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales