Avec 23 missiles au but pour 59 tirés, la frappe US a été d'une «faible efficacité» selon Moscou

Avec 23 missiles au but pour 59 tirés, la frappe US a été d'une «faible efficacité» selon Moscou Source: Sputnik
La base aérienne en Syrie frappée par les Etats-Unis

Le ministère de la Défense russe a affirmé que l'attaque américaine sur l'aérodrome syrien avait été d'une «faible efficacité» au vu du nombre de missiles qui avaient raté leur cible. Ce qui est advenu des autres projectiles reste inconnu. 

La major-général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe, est revenu lors d'une conférence de presse sur la frappe américaine sur la base d'al-Chaayrate. Le ministère a décrit le bombardement comme ayant été d'une «faible efficacité». 


«Le 7 avril, entre 3h42 et 3h56 heure de Moscou, deux destroyers de la marine américaine (USS Porter et USS Ross) ont tiré 59 missiles de croisière Tomahawk sur l'aérodrome d'al-Chaayrate dans la province de Homs en Syrie. Selon nos sources, seuls 23 d'entre eux ont atteint la base aérienne syrienne», a déclaré le major-général, tout en assurant ne pas savoir où ont explosé les autres projectiles. 



Le bombardement a néanmoins détruit un dépôt de matériel, une structure d'entraînement, un réfectoire, six avions MIG-23 en cours de maintenance dans des hangars et une station radar. Le bilan des tués 10 soldats ainsi que neuf civils dont des enfants a fait savoir la Syrie.  

La piste d'atterrissage et les avions stationnés sur les parkings n'ont pas été endommagés, a indiqué le ministère.  

«Nous considérons les actions américaines comme une violation criante du Mémorandum sur la compréhension et la prévention des incidents de vol et de la sûreté aérienne que nous avons signé pour l'espace aérien syrien en 2015», a fait savoir Igor Konachenkov.


Les justifications américaines pour cette frappe sont «sans fondement» a assuré le ministère, qui a ajouté que des «mesures seraient prises pour renforcer et améliorer l'efficacité du système de défense antiaérien syrien dans un proche avenir».

Lire aussi : La scène internationale en ébullition après les frappes américaines en Syrie

Une attaque préparée de longue date ?

Selon Igor Konachenkov, les frappes américaines étaient planifiées bien à l’avance. «Une telle frappe requiert des préparatifs complexes en termes de renseignement, d’organisation et de logistique concernant le lancement des missiles», a-t-il souligné.

Le porte-parole du ministère de la Défense a également noté que l’attaque chimique présumée n’était qu’un prétexte pour cette attaque américaine. «La manifestation de la force militaire n’a été influencée que par des facteurs politiques internes», a-t-il ajouté.

Les défenses antiaériennes syriennes seront «renforcées»

Les défenses antiaériennes de l'armée syrienne seront «renforcées» à la suite des frappes américaines contre la base syrienne d'Al-Chaayrate, a annoncé également le porte-parole de l'armée russe.

«Afin de protéger les infrastructures syriennes les plus sensibles, une série de mesures seront prises au plus vite pour renforcer et améliorer l'efficacité du système de défense antiaérienne des forces armées syriennes», a déclaré le porte-parole de l'armée russe Igor Konachenkov.

Lire aussi : Premières images de la base syrienne d'Al-Chaayrate après les frappes américaines (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.